Buzz
Partager sur

Beyonce: « Si elle était plus foncée, elle aurait moins de succès » révèle son père

Beyonce:
Partager
Partager sur Facebook

Beyonce n'aurait peut-être pas été aussi célèbre si elle avait eu une couleur de peau plus foncée, selon son père Mathew Knowles.

Beyonce serait-elle moins célèbre si sa couleur de peau était plus foncée ? Selon son père, Mathew Knowles la réponse est positive. Il a aussi laissé entendre que Kelly Rowland pourrait avoir eu moins de succès en Amérique à cause de la couleur de sa peau.

La question du colorisme est donc un sujet sensible qui a refait surface dans l’industrie du hip hop. Les médias se sont eux aussi emparé du sujet. Mathew Knowles, le père de Beyonce a discuté avec Clay Cane sur SiriusXM Urban View mardi 18 mai 2019 sur le sujet.

Knowles était le gérant de Destiny’s Child. Il a donc contribué à façonner la carrière de filles superstar. Au cours de sa discussion avec Cane, il raconte que ses étudiants de la Texas Southern University ont fait une étude. Celle-ci se base sur une période de 15 ans. Elle montre alors que les 40 meilleures artistes de la radio étaient des femmes noires avaient toutes la peau plus claire. Cette liste comprenait Alicia Keys, Nicki Minaj, Rihanna, Mariah Carey et Beyonce.

Beyoncé : quand papa s’en mêle

Le père de Beyonce déclare alors : « Dans l’industrie de la musique, il y a encore de la ségrégation, comme vous le savez. Il y avait la division noire, les records de course et les programmeurs; surtout à la radio pop, a cette image de ce à quoi ressemble la beauté. Ils voulaient que l’imagerie soit la même que celle qui chante ces disques. »

« Si vous regardez en arrière, même comme Whitney Houston, si vous regardez ces photos, comment elles l’éclaircissent pour lui donner un teint plus clair parce qu’il y a une perception dans le colorisme… plus vous êtes clair, plus vous êtes intelligent, plus économique… dans le monde entier, il y a une perception de la couleur, même chez les Noirs » continue de confier le père de Beyonce.

« La carrière de Beyonce aurait-elle été différente si elle avait été une femme à la peau plus foncée ? » demande alors la journaliste Cane. « Je pense que ça aurait affecté son succès. J’utilise Kelly Rowland un excellent exemple. Ce qui est génial, c’est que Kelly a fait des choses exceptionnelles en dehors des États-Unis, surtout en Australie. Kelly a vendu plus de 4 millions de disques. »