fbpx
Buzz
Partager sur

Beyoncé rend hommage à Kim Porter sur Instagram !

Beyoncé rend hommage à Kim Porter sur Instagram !

Sur son compte Instagram, Kim Kardashian a partagé plusieurs photos de Kim Porter. La chanteuse a tenu à lui rendre hommage !

Le 15 novembre dernier, le mannequin Kim Porter est décédé à l’âge de 47 ans à son domicile, d’une crise cardiaque. De nombreuses personnalités ont aussi tenu à lui rendre un bel hommage. C’est le cas de son ex, P. Diddy, qui a aussi énormément de mal à se remettre de cette nouvelle. La chanteuse américaine, Beyoncé, a elle aussi tenu à rendre hommage à la jeune femme.

Beyoncé très touchée par la mort de Kim Porter

Le samedi 24 novembre, Beyoncé a partagé trois photos sur son compte Instagram de Kim Porter. Sur le premier et le deuxième cliché, cette dernière apparait encore enfant. Tandis que sur le troisième, la belle brune apparait très complice avec ses jumelles D’Lila Star et aussi Jessie James qui vont aussi avoir bientôt 12 ans. En commentaire de sa première photo, Queen B a aussi confié : « Heaven couldn’t wait for you. 🙏🏾 » à traduire par « Le ciel ne pouvait pas t’attendre. 🙏🏾 »

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

BEYONCE MET FIN AU PARTENARIAT

Le milliardaire Philip Green a aussi récemment fait l’objet de révélations sur des années de harcèlement et d’actes racistes. Face au scandale, la compagne de Jay-Z prend aussi ses distances avec l’homme. Elle a racheté la marque Ivy Park, fruit de sa collaboration avec Topshop. MCE vous dit tout sur ce revirement de situation.

L’info nous provient du Daily Mail. Le site britannique révèle que Beyoncé a aussi mis fin à son partenariat avec Topshop en rachetant, par le biais de sa société Parkwood, les parts de Topshop dans la marque Ivy Park. Lancée en 2016 et aussi vendue exclusivement en magasins et sur le site. Cette décision aurait aussi été motivée par le scandale de harcèlement sexuel et d’actes racistes de Philip Green, exposé par un membre du Parlement britannique.