fbpx
Buzz
Partager sur

Beyoncé: son père doit 1,4 million de dollars au fisc américain !

Beyoncé: son père doit 1,4 million de dollars au fisc américain !

Poursuivi par le fisc américain depuis plusieurs années, Mathew Knowles, l'ancien manager et père de Beyoncé, laisse une ardoise impressionnante !

C’est un mois décidément bien chargé pour Beyoncé qui souffre déjà des premiers extraits dévoilés de la biographie non autorisée écrite par J. Randy Taraborrelli.
Après la supposée relation entre son mari Jay-Z et sa protégée Rihanna, et le portrait peu flatteur dressé par son tout premier amoureux, Lyndall Locke, la chanteuse américaine de 34 ans fait de nouveau les choux gras de la presse à scandale. Cette fois-ci à cause de son père, Mathew Knowles !

Une dette de 1,4 million de dollars

Le site américain TMZ nous apprend aujourd’hui que l’ancien manager Beyoncé, âgé de 63 ans a encore une fois « oublié » d’honorer ses impôts. Le site d’information précise que l’ex-mari de Tina Knowles doit la modique somme de 220 000 dollars au fisc américain pour un arriéré d’impôts datant de l’année 2013. Alors que le fisc américain réclamait déjà 1,2 million de dollars à Mathew Knowles à cause de ses impayés des années 2010 et 2011 ! Le montant total s’élève à plus de 1,4 million de dollars que le père de Beyoncé va devoir très rapidement payer à l’administration américaine, sous peine de passer devant la justice !

Accusée de se blanchir la peau !

Cette affirmation fait bien évidemment penser à Michael Jackson : en effet, la star avait, dans les années 90, subitement changé de couleur de peau, apparaissant plus blanche qu’avant. Beyoncé aurait-elle eu recours à un blanchissement de la peau ? C’est en tout cas ce qu’affirme Mica Paris qui vient de publier une tribune à charge du Daily Mail contre la star américaine . En effet, la chanteuse et comédienne affirme que lors de sa dernière apparition publique, Beyoncé est apparue avec une peau « dans les tons plus clairs que jamais« . Mica Paris partage ainsi son analyse : « Au moment où je vu les photos, j’ai pensé que [Beyoncé] était différente en quelque sorte (…) Sa peau était plus pâle que jamais et ses traits semblaient plus fins. Restait à savoir s’il s’agissait d’un maquillage intelligent ou d’un bistouri de chirurgien habile, le pont de son nez semblait plus mince, ce qui donne à son visage un aspect plus pointu. Et le résultat global ? Ne tournons pas autour du pot ici (…) La star noire la mieux payée de tous les temps ressemblait plus, ainsi, à une femme de race blanche. »