fbpx
Buzz
Partager sur

Beyoncé: un politicien américain affirme qu’elle est sataniste !

Beyoncé: un politicien américain affirme qu'elle est sataniste !

OMG ! Une fois de plus, Beyoncé est accusée d'avoir vendu son âme au diable ! Cette fois-ci, c'est un politicien qui s'en prend à elle...

Depuis les prémices de sa carrière, Beyoncé a la réputation d’être une adoratrice du diable. Soupçons que porte également un homme politique, qui la juge sataniste. Rien que ça ! MCE TV vous dit tout de A à Z.

Beyoncé est de loin l’une des artistes les plus complètes de son temps. Connue avec les Destiny’s Child, elle ravira très vite la vedette à ses co-stars de l’époque grâce à sa carrière solo.

Puis, elle connaîtra une ascension fulgurante, avec à ses côtés, son mari Jay-Z. Une réussite qui continue de faire couler de l’encre. Au point où certains se persuadent qu’elle a vendu son âme au diable.

C’est en tout cas ce qu’affirme un candidat au Congrès US. D’après lui, Beyoncé ne joue pas franc jeu et aurait tout donné à Satan pour être au top de sa gloire.

Une allégeance qu’elle clamerait alors dans ses chansons. Notamment dans « Formation », le dernier titre de Beyoncé, qui ne serait qu’une preuve de plus de son satanisme décomplexé.

Sur Twitter, KW Miller de son nom, s’est exprimé au sujet de la nature soi-disant sataniste de la chanteuse. « Beyoncé n’est même pas Afro-Américaine », affirme-t-il. Elle ne ferait donc que jouer un rôle

Beyoncé: un politicien américain affirme qu'elle est sataniste !
Beyoncé: un politicien américain affirme qu’elle est sataniste !

Beyoncé: la reine de la pop aurait prêté allégeance à Soros, d’après un homme politique

« Elle fait semblant [d’être Noire] pour gagner en visibilité. Son vrai nom est Ann Mari Lastrassi. Elle est Italienne », poursuit-t-il, sans peser ses mots. Selon ses dires, elle ferait partie intégrante d’une entité nommée Soros…

Bien sûr, KW Miller ne s’arrête pas sur ces simples allégations. « Tout cela fait partie d’un plan de l’État profond de Soros pour le mouvement Black Lives Matter ». Rien que ça…

Ceci dit, ce n’est pas la première fois que l’on pointe du doigt cette facette mystérieuse de la reine de la pop. Outre cette étiquette, la star ferait aussi partie intégrante des illuminati à en croire ses détracteurs.

Notamment à cause des symboles utilisés dans ses chansons qui sèment souvent le doute. Mais aussi à cause de son alter ego, Sacha Fierce, qui semble pour certains, une preuve de son pacte avec le diable…

KW Miller ne s’est d’ailleurs pas attaqué qu’à Beyoncé. Il prétend aussi que l’artiste Patti LaBelle est elle aussi l’une des « marionnettes mondialistes illuminati ».