Buzz
Partager sur

Benjamin Samat règle ses comptes avec ses haters et ça fait mal !

Benjamin Samat règle ses comptes avec ses haters et ça fait mal !

Très critiqué sur les réseaux sociaux Benjamin Samat décide de régler ses comptes avec les haters. On vous donne plus de détails.

Benjamin Samat répond aux haters une fois pour toute ! MCE TV vous donne plus de détails.

Depuis quelques temps, Benjamin Samat fait face à de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. D’ailleurs le jeune homme avait fait une bonne mise au point sur les rumeurs à son sujet.

En effet il a démenti qu’il avait prévu de se mettre en couple avec une autre fille que Marine El Himer. Tout cela partait d’ailleurs d’un texto qui aurait fuité.

Il a du alors expliqué aux internautes qu’il n’y avait rien de mauvais dans ce message qu’il a envoyé à Pauline après le tournage. En effet il lui disait qu’il était avec Marine.

D’ailleurs les deux avaient prévus de se revoir s’ils étaient toujours célibataires. Ce qui est un peu tombé à l’eau.

Benjamin Samat règle ses comptes avec ses haters et ça fait mal !

Benjamin Samat met les choses au clair !

La nouvelle a donc beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Et Benjamin Samat s’est retrouvé  la cible de vives critiques.

Il faut savoir que Benjamin Samat a un passif derrière lui.  En effet il avait trompé Alix, et depuis il a un peu tendance à être au centre des discussions.

Alors quand les internautes ont appris qu’il était avec Marine El Himer ils ne l’ont pas raté ! Benjamin Samat décide alors de répondre une fois pour toute.

Il a en  effet partagé en Story une photo accompagnée d’une citation. « Quand tu n’en n’as plus rien à foutre de ce que les gens disent de toi, tu atteins un dangereux niveau de liberté. » peut-on lire.

D’ailleurs le Marseillais réagit rarement à ce qui se dit sur lui. Il envoie donc ce message fort tout en gardant le silence et en évitant d’entrer dans le jeu des internautes.

Son message est en tout cas très clair. Même si on sait que cela n’arrêtera pas les haters.

Afficher +