fbpx
Buzz
Partager sur

Benjamin Castaldi (TPMP) en larmes face à un témoignage d’une mère !

Ce vendredi 19 février, le plateau de TPMP était ému face au témoignage d’une mère. Benjamin Castaldi n’a pas pu retenir ses larmes. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Nul ne pourra contester l’émotion qui était à son comble hier, sur le plateau de TPMP. Benjamin Castaldi recevait Virginie et son fils, atteint d’une maladie grave, diminuant alors son espérance de vie à 20 ans. 

La maman s’est montrée très forte et courageuse. Elle a donc parlé des difficultés liées à la maladie de son fils Sofianne, et de sa faible espérance de vie.

« Il a une espérance de vie limitée mais il est conscient qu’il sortira du lot. Mais il va sortir de la norme et on va tout faire pour ! »

Benjamin Castaldi s’est montré très touché par l’esprit très positif de la petite famille, et par le sourire du petit Sofianne : « C’est un petit soleil ! » a t-il déclaré.  Il semblait très heureux, malgré ses problèmes de santé.

Benjamin Castaldi n’a pas réussi à contenir son émotion. Il s’est mis à pleurer en plein direct. L’animateur n’a jamais aimé faire semblant. Il n’est pas habitué au buzz. On ressent donc son émotion sincère et touchante.

"<yoastmark

Benjamin Castaldi : une maladresse émouvante

Benjamin Castaldi a même tenté de passer du coq à l’âne en changeant de sujet pour dissimuler son émotion, mais son corps a parlé de lui même. « Je m’excuse (…) On va rebondir sur une note positive » a t-il poursuivi maladroitement, en pleurs.

Si l’équipe de TPMP recevait Virginie et son bout de chou, c’est aussi parce qu’ils ont souhaité réagir à l’actualité du 14 février, liée à Hélène de Fougerolles.

La comédienne était sur le plateau de Sept à Huit sur TF1, pour parler de l’autisme. Sa petite fille Shana, née en 2003, en est atteinte, mais elle a mis des années à être diagnostiquée.

Elle a donc déclaré : « Il y a 15 ans, il n’y a pas de diagnostic possible, parce que soit un enfant est handicapé mental, soit un enfant va bien. Mais il n’y a pas d’entre-deux ».

Les médecins étaient mêmes très négatifs quant à son avenir : « Si un enfant ne verbalise pas à l’âge de cinq ans, il ne parlera certainement jamais. Elle risque d’être psychotique. Il se peut qu’à l’adolescence elle devienne schizophrène».

Plus encore ! Les médecins ont affirmé que l’état de la petite fille serait probablement dû au comportement de sa mère : « Il y a une théorie sur l’autisme... Cela fait seulement trois ans qu’on ne la met plus en avant … »

« …Qui veut que l’origine de ça était la maltraitance, principalement maternelle » La jeune maman a donc voulu dénoncé tout cela dans son livre intitulé T’inquiète pas, maman, ça va aller. Un livre bientôt disponible aux éditions Fayard, le 24 février 2021.