fbpx
Buzz
Partager sur

Bella Hadid embrasse une influenceuse pour Calvin Klein et indigne la communauté LGBT !

Bella Hadid embrasse une influenceuse pour Calvin Klein et indigne la communauté LGBT !
Partager
Partager sur Facebook

La nouvelle pub Calvin Klein dans laquelle Bella Hadid embrasse une influenceuse fait régir la communauté LGBTQ !

Après la polémique de la pub Pepsi de Kendall Jenner, c’est au tour de Bella Hadid de faire le buzz sur la toile. Alors que Calvin Klein est en pleine campagne pour sa nouvelle collection de sous-vêtements, une nouvelle polémique accuse la marque de faire du « queerbaiting ». Calvin Klein est en pleine campagne de publicité pour une nouvelle collection de sous-vêtements. La semaine dernière Calvin Klein dévoilait l’un des nouveaux visages de sa campagne : Billie Ellish. La jeune femme rejoignait plusieurs artistes de la nouvelle génération comme Shawn Mendes, Noah Centineo, Troye Sivan ou aussi Bella Hadid et Kendall Jenner.

C’est donc dans une vidéo postée sur le compte Instagram officiel de Calvin Klein. Que la mannequin Bella Hadid apparaissait embrassant l’influenceuse virtuelle Lil Miquela. Le clip est entièrement réalisé en image de synthèse. La vidéo ne dure que trente seconde mais c’est assez pour faire vivement réagir la communauté LGBTQ. Dans cette vidéo on peut aussir entendre la jeune femme dire « La vie c’est ouvrir des portes. Créer de nouveaux rêves que vous ne pensiez pas pouvoir exister. »

Bella Hadid attaquée par la communauté LGBTQ

Après avoir aussi déclaré cette phrase dans la vidéo, Bella Hadid embrasse l’influenceuse sur la bouche. C’est à ce moment précis que la communauté LGBTQ réagit. La communauté accuse Calvin Klein de vouloir appâter le public Queer.

« Ne serait-il pas judicieux d’arrêter d’utiliser et d’abuser de cette image ? J’en ai assez que les femmes soient employées de cette façon. Il est clair que ce n’est pas pour défendre les droits des personnes de la communauté LGBT, ni pour être en leur faveur. » déclare une représentante de la communauté.

En conclusion, les dirigeants de Calvin Klein se sont bel et bien excusés. Et répondent avoir entendues les critiques sur les réseaux sociaux. Donc, cette campagne de pub voulait selon eux juste « mettre au défi les normes conventionnelles. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Life is a dream. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ 19-year-old robot #LilMiquela blurs the lines of truth and beautiful fiction with #BellaHadid. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ See more on calvinklein.com/mycalvins ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ @bellahadid with @lilmiquela ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #MYTRUTH #MYCALVINS

Une publication partagée par CALVIN KLEIN (@calvinklein) le