fbpx
Buzz
Partager sur

Aya Nakamura: les soignants d’un Ehpad reprennent son tube « Pookie » !

Aya Nakamura- les soignants d’un Ehpad reprennent son tube Pookie 1000

Pour divertir les résidents d'un Ehpad, le personnel soignant leur propose de reprendre le titre "Pookie" d'Aya Nakamura et ils s'éclatent.

Alors que les résidents d’un Ehpad ne peuvent voir leur famille pendant le confinement, ils s’amusent à reprendre le titre « Pookie » d’Aya Nakamura. MCE vous en dit plus !

La bonne humeur règne dans cet Ehpad ! Alors que la pandémie du covid-19 continue d’emporter des milliers de vies, certaines personnes s’ennuient.

En effet, les Français doivent rester confinés jusqu’au 11 mai. Et le temps devient très long ! Surtout pour les résidents d’une maison de retraite à Fargues-Saint-Hilaire, en Gironde.

Depuis de longues semaines, ces derniers ne peuvent pas voir leur famille. Alors que les personnes âgées sont considérées comme fragiles, cela serait trop dangereux !

Alors, les personnels soignants doivent redoubler d’efforts pour les occuper. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils y arrivent avec un grand succès. La preuve.

Quoi de mieux que la musique pour s’aérer l’esprit ? Ainsi, les infirmiers trouvent une idée ! Mais pour cela, ils ont besoin de l’aide d’Aya Nakamura.

Eh oui, Aya Nakamura redonne le sourire des résidents de cet Ehpad. La raison ? Les employés leur proposent de reprendre son célèbre morceau « Pookie ».

Aya Nakamura- les soignants d’un Ehpad reprennent son tube Pookie 640

Aya Nakamura donne du peps

Lorsqu’un morceau d‘Aya Nakamura retentit dans une pièce, tout le monde s’agit. En effet, il est souvent difficile de ne pas danser lorsqu’elle se met à chanter.

Mais alors que la chanteuse ne peut leur rendre visite en raison du covid-19, les employés tiennent à remixer son titre. Ils changent les paroles !

Ainsi, les résidents apprennent leur nouvelle chanson sur le même rythme que la musique d’Aya Nakamura. Et le résultat est vraiment super !

« Toi, tu dois te confiner. Ouais, je sens, t’as le seum, mais c’est pour toi ! Entre nous, il y a un fossé. Plein de raisons pour rester chez toi… » chantent les résidents en choeur.

« Le Covid fait du sale. Allô, allô, allô, restez en vie ! Papy, tu vaux ça », terminent-ils. En tout cas, ils s’éclatent. Et cela fait très plaisir à voir !