fbpx
Buzz
Partager sur

Aya Nakamura regrette de ne plus avoir de vie privée !

Aya Nakamura regrette de ne plus avoir de vie privée !

Aya Nakamura revient sur le prix de la célébrité et comment elle gère son absence de vie privée avec sa fille dans la vie de tous les jours !

Dans un entretien pour le magazine francais Grazia, Aya Nakamura revient sur sa vie depuis son succès planétaire. Alors que la jeune femme vient de fêter ses 24 ans, il lui est devenue de plus en plus dur de passer inaperçue dans la vie de tous les jours. En effet après le succès de son nouvel album, les vues du clip de la chanson Djadja s’élève à plus de 370 millions de vues. Un chiffre qui ne laisse personne indifférent. Aya Nakamura bat tous les records.

La chanteuse de 24 ans enchaine les titres avec Copines, La Dot ou aussi Pookie. Mais malheureusement le succès à un prix. Et ce prix c’est l’anonymat. « Je dois faire gaffe à ma vie privée. Je fais très attention à ne pas montrer le visage de ma fille. Elle n’a rien demandé, je dois la préserver. » déclare la jeune maman dans cette interview exclusive pour le magazine féminin Grazia.

Aya Nakamura mise à nue

« Sortir est devenu difficile. Être reconnue dans la rue, c’est parfois oppressant, même s’il y a beaucoup d’amour chez les gens qui viennent me voir. » dévoile la chanteuse. Elle ajoute « Je m’aperçois que je n’ai plus de vie privée en dehors de mon appartement. Je ne peux plus me balader au parc avec ma fille, ce qui est un gros problème. »

Elle se remémore aussi cette expérience, « Une caissière me reconnaît. Elle me demande si c’est bien moi, je dis oui doucement. Immédiatement, elle appelle ses collègues et rameute tout le magasin. Ça me met mal à l’aise. La situation aurait pu être réglée en un clin d’oeil, un sourire, en toute discrétion, mais ça arrive de moins en moins. » En conclusion, Aya Nakamura ne se pleins pas de son succès mais elle aimerait que ses fans soit un peu plus discret à l’avenir.