fbpx
Buzz
Partager sur

Aya Nakamura: cette imitation par Florian Gazan qui fait un gros bad buzz !

Aya Nakamura: cette imitation par Florian Gazan qui fait un gros bad buzz !
Partager
Partager sur Facebook

Sur le plateau des grosses têtes, Florian Gazan a imité Aya Nakamura. Une imitation qui ne passe pas auprès de certains. Explications.

Sur le plateau des Grosses Têtes, Florian Gazan a donc imité Aya Nakamura à la demande de Ruquier. Un mime qui ne passe pas. Un débat a alors fait rage. Entre mésentente et racisme la frontière est parfois mince. MCE vous explique !

Samedi dernier, Laurent Ruquier animait donc une émission des Grosses Têtes sur le thème des jeux. Tout se déroulait alors comme à son habitude. Puis l’heure des imitations est donc arrivée. Laurent Ruquier invite alors Magali Ripoll à imiter Shakira. Elle s’exécute. C’est la séquence qui suit qui pose problème…

Ruquier demande alors à Florian Gazan d’imiter Aya Nakamura sur « Je l’aime à mourir » de Francis Cabrel. Une parodie difficile à réaliser. Surtout sans préparation et en direct à la télé. Il se lance donc dans la parodie demandée. Pour cela, il use des waka waka. Rappelons que Shakira avait fait une reprise du titre « Je l’aime à mourir » de Cabrel. Il semble avoir s’être emmêlé les pinceaux . Une erreur qui va alors lui coûter cher. La gène s’installe sur le plateau. Seuls quelques rires subsistent. Mais l’atmosphère retombe.

Florian Gazan imite le Djadja d’Aya Nakamura !

C’est alors sur les réseaux que la polémique s’est enflammée. Kévin Razy qui a lancé le débat. Sur son compte Instagram, l’humoriste n’a pas été tendre. « Alors là, il est grand temps de dépoussiérer le PAF de ces gens en décalage générationnel parce que… imiter Aya Nakamura avec un accent à la Michel Leeb, c’est pas possible les frères. Je vois même pas la drôlerie… Laissez-nous faire de l’humour sincèrement,. Nous c’est notre taff. » a-t-il déclaré. Et toc ! Une première remarque qui a fait réagir.

La réponse n’a pas tardé. Il a  donc tenu à se défendre. « Cher Kevin, Michel Leeb faisait l’accent africain. C’était horrible en roulant les r. Là, j’ai essayé de faire à l’improviste une pseudo voix à la Shakira, pas Aya Nakamura. Voilà. Et la drôlerie est une chose subjective. Et le « selon eux » en dit long sur ta tolérance… » a-t-il publié sur son compte Twitter. Une réponse claire. Les deux humoristes ont alors continué à débattre. Sans parvenir à se mettre d’accord.

Un quiproquo qui tient plus d’une erreur que d’une réelle intention raciste. Le débat reste alors ouvert…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kevin Razy (@kevinrazy) le