fbpx
Buzz
Partager sur

Aya Nakamura se confie sur son ex très violent avec elle !

Aya Nakamura s'est confiée sur son passé douloureux. Elle a aavoué qu'elle avait été une femme battue par son ex petit ami !

Aya Nakamura a vécu des moments très difficiles à cause de son ex petit copain ! Il était très violent avec elle ! MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Aujourd’hui, Aya Nakamura est une femme heureuse. Elle réussi dans sa carrière professionnelle, et elle est comblée en amour. 

Elle vit ses meilleurs jours dans les bras de son petit ami… Qui est aussi son producteur ! Leur histoire est si sérieuse qu’elle l’a donc affichée au grand jour. 

Mais cet état de bonheur n’a pas toujours été le cas ! Au contraire ! Aya Nakamura a souffert en amour ! Surtout avec son ex-compagnon Niska.

Souvenez-vous de ce scandale qui avait choqué ses fans en mars 2019 ! Pour rappel, le blogueur Aqababe confiait alors que Niska frappait sa compagne.

« Niska frappait Aya pour un oui ou pour un non. Elle encaissait, prenant sur elle jusqu’au jour où elle craqué et a décidé de le quitter »

Aya Nakamura se confie sur son ex très violent avec elle !
Aya Nakamura se confie sur son ex très violent avec elle !

Aya Nakamura : «  je me suis fait n*quer »

« Il [Niska] couchait avec Aya, elle est tombée enceinte. Et il l’a tabassée pour qu’elle avorte, rouée de coups et tout. C’est pourquoi elle a annulé la sortie du clip Sucette et qu’elle a coupé les ponts avec lui. »

Par la suite, Aya Nakamura avait plus ou moins confirmé ces propos : « Ce n’est pas totalement ça, mais oui, je me suis fait n*quer ».

Sur les réseaux sociaux, elle avait même publié une photo d’elle avec le visage tuméfié. Une photo si choquante qu’elle l’a rapidement supprimée.

Ce dimanche 27 décembre, Aya Nakamura s’est confiée : « Je l’ai publiée sans forcément attendre quoi que ce soit. Et quand j’ai vu tout ce qu’il se passait, les médias qui avaient tout repris etc, je me suis dit : « Ouaw, ah non je ne veux plus en fait. »

« J’avais quand même un peu honte. […] Je l’ai publiée pour montrer que moi aussi, ça m’était arrivé. Mon copain de l’époque m’avait tabassée. Je l’ai quitté mais je n’ai pas porté plainte. »