fbpx
Buzz
Partager sur

Aurélie Dotremont clashe le placement de produit des influenceuses !

Aurélie Dotremont clashe le placement de produit des influenceuses !
Partager sur Facebook

Aurélie Dotremont, la candidate de télé réalité clashe les influenceuses beauté sur Snapchat avec pour cible les placements de produits !

Sur les réseaux sociaux et plus particulièrement Snapchat et Instagram, les placements de produits sont devenus monnaie courantes. C’est pourquoi Aurélie Dotremont balance. Les candidats de téléréalité, les influenceuses modes et les You tubeurs ont de plus en plus recourt à cette pratique.

Aurélie Dotremont s’indigne

Depuis plusieurs mois maintenant les Youtubeurs montent au front. Les Youtubeurs accusent les influenceurs issues de la téléréalité de ne pas être légitime pour parler de certains sujets. Mais ces candidats profiteraient aussi des revenus de placement de produits.

C’est pourquoi Aurélie Dortremont en profite pour faire passer un message. Elle surf sur cette vague. Alors que Nabilla fait totalement l’inverse et s’en prend à la Youtubeuse beauté Sananas. Les deux jeune femmes devaient collaborer ensemble pour une toute nouvelle vidéo. Et utiliser des produits de la nouvelle marque de Nabilla.

Aurélie Dotremont dénonce

Selon des sources proche de la Youtubeuse. Elle se serait désistée au dernier moment. Car elle ne voulait pas être en partenariat avec une ancienne candidate de téléréalité. Et s’en suit plusieurs influenceuses qui visent des célébrités de Youtube.

Aurélie Dotremont a aussi pris part à cette beef entre les deux plateformes de réseaux sociaux. La jeune femme déclare « J’ai une petite question à vous poser. C’est une mode de clasher les filles de télé ? Je ne comprends pas trop. Mise à part tous les mensonges qui circulent sur moi. Ainsi sur sur Nicolo et Jelena. Maintenant je vois que même les influenceuses commencent à s’y mettre. Pas contre moi hein. Mais contre mes collègues si je peux dire comme ça. Certaines d’ailleurs ne sont même plus dans la télé. Elles sont bien au-dessus de ça. Je parle pour Nabilla, ou pour Kamila. Car j’ai vu que les influenceuses s’en prenaient à elles. Donc voilà c’était une simple question. Je ne comprends pas. »