fbpx
Buzz
Partager sur

Angèle, Léa Seydoux, Rémi Gaillard… Ils posent de gros problèmes à leurs fans !

Angèle, Léa Seydoux, Rémi Gaillard… Ils posent de gros problèmes à leurs fans !

Le Parisien vient de révéler qu’Angèle, Léa Seydoux, Rémi Gaillard ou encore Jamel Debbouze poseraient de gros problèmes à leurs fans

Quel est le point commun entre Angèle, Jamel Debbouze, Léa Seydoux ou encore Remi Gaillard ? Ils sont dangereux pour leurs fans ! Oui, vous avez bien lu. A en croire les informations du Parisien, ces stars de la musique, du cinéma, ou de l’humour poseraient de gros problèmes à leurs fans. Mais pourquoi donc ?

Ne sont-ils pas là pour eux ? Les chansons, films, ou sketchs qu’ils réalisent sont-ils trop violents ou contiennent-ils des textes non adaptés ? Rien de tout cela. En réalité, si Angèle, Léa Seydoux et les autres posent de gros problèmes à leurs fans, c’est parce que des hackers se servent de leurs noms.

Le Parisien explique que des cyber criminels utiliseraient les noms d’Angèle et des autres à des fin malveillantes: « Les pirates utilisent bien la soif d’actualité. Mais aussi de potins des fans. Afin de les conduire vers des sites malveillants. Ou les inciter à télécharger le dernier film ou spectacle avec un virus potentiel à l’intérieur. Le but ? Siphonner à l’envi les données personnelles et/ou bancaires en toute discrétion, » explique le média.

Angèle et les autres stars seraient des nids à virus

C’est donc bien malgré eux que ces stars causent du tord à leurs fans. Car celles-ci n’ont rien demandé. Seulement, des internautes ne feraient pas attention en cliquant sur des liens contenant le nom de leur personnalité préférée. C’est donc pas ce biais que les hackers parviennent à leurs fins. Par exemple, si un fan d’Angèle clique sur un lien pour écouter sa musique en streaming, il se pourrait bien qu’en réalité, aucune chanson ne soit disponible. Par contre, certains algorithmes présents peuvent récolter les données des usagers.

C’est pourquoi, le média prévient tous les fans d’Angèle, Jamel ou encore Rémi Gaillard: « il est donc conseillé, pour la sécurité des appareils de vérifier la fiabilité des liens. Sur lesquels cliquer. Mais aussi les plateformes de streaming illégales. Qui proposent du contenu, qui semble gratuit, mais véritable nid à virus. »

Nous espérons que la police du web va donc parvenir à palier ce souci qui a sans doute déjà touché beaucoup de monde…