fbpx
Buzz
Partager sur

Amber Rose et Kate Middleton ont un point commun ! Découvrez lequel

Kate Middleton et Amber Rose ont un point commun ! Découvrez lequel

Tout comme Kate Middleton durant sa grossesse, la belle Amber Rose a aussi appris qu'elle était touchée par l'hyperemesis gravidarum !

C’est un point commun avec Kate Middleton qui ne ravira surement par Amber Rose. En effet, cette dernière est enceinte depuis plusieurs mois et va mettre au monde son deuxième enfant en octobre prochain. Pour rappel, elle avait eu son premier enfant avec le rappeur Wiz Khalifa. Fruit de son union avec Alexander Edwards, le mannequin a beaucoup de mal à profiter de sa grossesse.

La raison ? Tout comme la duchesse de Cambridge, elle souffre d’hyperemesis gravidarum. Cette maladie entraine de graves nausées et vomissements. A cela s’ajoute aussi une perte de poids et une déshydratation. La femme du Prince William a subi ces maux pour ses trois grossesses. C’est sur son compte Instagram que le modèle a décidé de faire part de son état de santé. Visiblement très affaiblie, elle a dévoilé son mal-être. En effet, il y a deux jours, elle a partagé plusieurs vidéos sur le réseau social.

Amber Rose se confie sur son état de santé sur son compte Instagram

Dans ces dernières, Amber Rose a aussi expliqué : « Je suis très, très fatiguée. Je peux manger un peu plus maintenant. Parce que j’en suis au second trimestre. Mais pas beaucoup (…). C’est très, très difficile d’être enceinte. Je ne vais pas mentir. Je veux montrer mon ventre. Mais je ne peux pas me lever de ce canapé. Je suis fatiguée. Et je veux juste vomir toute la journée. Ce n’est pas drôle. Mais ça en vaut totalement la peine. »

Heureusement, elle a pu compter sur le soutien de ses abonnés. Dans les commentaires, nombreux sont ceux qui lui ont partagé de gentils messages afin de lui donner un peu de force dans cette épreuve. Certaines femmes ont aussi expliqué qu’elles avaient eu la même maladie que la starlette américaine. Il faudra donc qu’elle fasse preuve de patience avant que l’yperemesis gravidarum ne disparaisse.