fbpx
Buzz
Partager sur

Amber Heard: victime d’exploitation sexuelle, elle saisit la justice

Partager
Partager sur Facebook

Amber Heard avait été accusée de ne pas respecter son contrat par ses anciens producteurs. Aujourd'hui, elle les accuse d'exploitation sexuelle !

Amber Heard est au centre d’un scandale judiciaire. La jolie Blonde accuse ses anciens producteurs d’exploitation sexuelle !

Amber Heard accusée de ne pas honorer son contrat

Amber Heard est victime d’accusations de la part de ses anciens producteurs. En effet, en novembre dernier, les producteurs du film «London Fields», Christopher et Roberta Hanley, avaient attaqué Amber Heard en justice. Le couple accusait l’actrice d’avoir refusé de tourner des scènes de nu, alors qu’elles étaient stipulées dans son contrat.

Et cette plainte devrait coûter cher à la jolie blonde ! Car le couple de producteurs lui réclament 10 millions de dollars de dommages et intérêts. Mais le jeune femme ne compte pas en rester là.

Visiblement en désaccord avec ces accusations, Amber Heard a choisit de donner sa propre version des faits. Elle saisit donc à son tour la justice…

Amber Heard ne compte pas se laisser faire !

L’actrice américaine, qui nie fermement les accusations dont elle est victime, décide donc de donner sa version. Par conséquent, elle accuse ses anciens employeurs, les producteurs Christopher Hanley et sa femme, Roberta Hanley, de l’avoir exploitée sexuellement.

En effet, Amber Heard avait signé un contrat avec le couple de producteurs pour être l’actrice principale du film «London Fields». Selon elle, dans le contrat en question, était notifié noir sur blanc son désaccord d’être dénudée.

«Amber Heard est la dernière victime de ce couple pervers. Amber Heard, une star de cinéma montante, a accepté de jouer le rôle principal dans le film intitulé « London Fields ». Basé sur le roman de Martin Amis. Après avoir lu le script, elle a insisté sur des restrictions spécifiques sur la nudité et les scènes de sexe dans le film, condition pour accepter d’apparaître dans le film. Christopher Hanley a expressément accepté les termes de Heard. Et ils ont été rédigés dans la clause de nudité du contrat», a assuré l’avocat de la comédienne, selon les informations de «Hollywood Reporter».

Des doublures d’Amber Heard pour les scènes de sexe

En outre, les producteurs auraient organisé des tournages supplémentaires dans le dos de l’actrice. Et ce, avec des doublures corps pour faire croire qu’Amber Heard était nue dans le film.

«Le couple Hanley a tourné plusieurs scènes de nudité et de sexe en secret avec une doublure corps pour jouer le rôle d’Amber Heard. Les tournages tenus secrets n’étaient pas mentionnés sur le calendrier de tournage qui avait été fourni à Amber Heard. La doublure corps a tourné une scène sexuelle pornographique explicite qu’Amber Heard n’aurait jamais accepté de faire elle-même. Le montage a été fait de sorte qu’on ait l’impression qu’il s’agit d’Amber Heard», selon la même source.

Pour finir, le couple de producteurs aurait également pris des photographies d’Amber Heard à son insu. Ils auraient photographié la jeune femme lorsqu’elle se changer. Enfin, ces accusations pourraient remettre en cause la diffusion du film prévue pour 2017. A suivre…