fbpx
Buzz
Partager sur

Alyssa Milano: ce symptôme du coronavirus qui ne disparaît pas !

Alyssa Milano- ce symptôme du coronavirus qui ne disparaît pas1000

Alyssa Milano a contracté la Covid-19. Sur les réseaux sociaux, l'actrice a avoué qu'un symptôme du coronavirus ne disparaissait pas.

Souvenez-vous. C’est au mois d’août dernier qu’Alyssa Milano a donc contracté la Covid-19, à l’instar d’autres célébrités américaines, donc.

Très active sur les réseaux sociaux, la jolie brune avait donc annoncé son calvaire via son compte Instagram. Elle écrivait ainsi : « Tout faisait mal. Perte d’odeur. J’avais l’impression qu’un éléphant était assis sur ma poitrine. Je ne pouvais plus respirer. Je ne pouvais pas garder la nourriture en moi ».

Et ce n’est pas tout ! Très faible physiquement parlant, la jeune femme a donc perdu beaucoup de poids. « J’ai perdu 5 kilos en 2 semaines et j’étais confuse. Les maux de tête étaient horribles », a-t-elle avancé.

Soignée et guérie en plusieurs semaines, l’actrice a donc confié sur Instagram avoir encore certains signes de la maladie. Car si le plus dur est passé, Alyssa Milano a toujours certains symptômes.

Alyssa Milano, affaiblie, a contracté le Covid-19
Alyssa Milano, affaiblie, a contracté le Covid-19

Alyssa Milano guérie du Covid-19, ce symptôme qui persiste…

La jeune femme a confié qu’elle avait encore quelques « palpitations cardiaques occasionnelles ». Et c’est via son compte Instagram que l’ancienne actrice de Charmed a donc fait part de la nouvelle.

Dans un message posté sur son compte Instagram, elle a donc avoué qu’elle commençait à se sentir mieux physiquement. « Je continue à prendre une aspirine tous les 3 jours pour éclaircir mon sang, de l’huile de poisson, des vitamines D et C, B complexe et du zinc ».

Le symptôme qui persiste reste les palpitations cardiaques. « J’ai encore des palpitations cardiaques occasionnelles. J’oublie toujours mes mots (le pire absolu). Mais ce n’est pas aussi grave qu’il y a quelques semaines. Je me sens mieux. J‘ai eu un scanner de mes poumons et une IRM cardiaque et les deux étaient normaux« .

Craintive, mais confiante, la jeune femme se dit donc rassurée, mais encore donc apeurée pour la suite. « J’ai parfois très peur. Pas de tomber malade à nouveau mais de voir mes proches qui tombent malades. Je ne veux donc jamais qu’ils aient ce truc. C’est une bête ».

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.