fbpx
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux: une séquelle de sa chimiothérapie l’inquiète ! (PHOTO)

Agathe Auproux une séquelle de sa chimiothérapie l'inquiète ! (PHOTO)
Partager sur Facebook

Agathe Auproux s'inquiète depuis l'apparition d'une étrange tâche sur sa main. Pour se rassurer, elle demande des conseils à ses fans.

Agathe Auproux est guérie de son cancer. Elle annonce récemment la nouvelle sur son compte Instagram. Mais une mystérieuse tâche commence à apparaître sur sa main. Cette trace colorée entre ses doigts ne la rassure vraiment pas du tout. Alors elle décide de demander conseil à ses internautes.

Six mois de chimiothérapie intense pour une finalité des plus heureuses. La chroniqueuse de Balance ton poste reprend enfin du poil de la bête. Elle souffrait d’un lymphome. Le 24 juin 2019, elle annonce fière et combattante sa rémission totale ! Mais Agathe Aurpoux fait face à quelques effets secondaires de son traitement. Du moins, il semble que cela soit ça.

Agathe Auproux : plus de peur que de mal !

C’est en story via Instagram, que la belle brune s’adresse directement à ses internautes. Elle partage une photo de sa main gauche. Entre deux doigts, son annulaire et son majeur on aperçoit une tâche bleutée.  « Les gars, c’est quoi ça ?« , demande-t-elle alors le lundi 1er juillet 2019. « Ça ne fait pas mal. Je n’en ai nulle part ailleurs. Ça ne part pas à l’eau. C’est apparu dans la soirée. Je n’ai pas porté de bague, ni utilisé de stylo. Je n’ai rien sur le bout des doigts, juste là, la localisation est hyper chelou. »

Une infirmière des urgences lui répond alors : « Cela peut être un effet de la chimiothérapie. Je ne sais pas si à votre dernière prise de sang il y avait des problèmes de coagulation mais il suffit d’avoir eu un léger choc et ça peut créer un hématome, entre les doigts des patients sous chimio. J’en ai déjà vu ! Cela partira, si ça ne part pas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. »

Agathe Auproux prend le temps de remercier l’infirmière. Elle écrit : « Merci à tous pour votre mobilisation record, je vous tiens au courant demain. » Le 2 juillet 2019, la chroniqueuse de BTP donne donc des nouvelles. « Alors soit c’est une hyper pigmentation liée à la chimio, soit c’est un hématome (syndrome d’Achenbach). Quoiqu’il c’est apparemment bénin et ça devrait se résorber d’ici quelques jours. Si c’est toujours là la semaine prochaine on s’inquiétera » annonce-t-elle.

On peut souffler un coup !