fbpx
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux raconte son horrible voyage en TGV sur Instagram !

Le déconfinement commence plutôt mal pour Agathe Auproux ! La journaliste s'est offert un voyage en TGV absolument horrible !

On a tous connu des galères en TGV… Mais celle-là, Agathe Auproux ne l’oubliera pas de sitôt ! La journaliste devait ainsi se rendre à Paris. Mais rien ne se passe comme prévu… Elle balance donc tout sur Insta !

Quitter Monaco et son copain, oui, mais pas sans style… La journaliste prend donc un train. Mais première galère : retard de quasiment deux heures. Elle doit ainsi prendre son mal en patience pour un moment…

Mais deuxième petit souci, Agathe Auproux n’a pas mangé. Car elle voulait « profiter du dîner pleinement ». Première réunion depuis « plus de 100 jours » avec ses amis, logique… Mais là encore, échec !

Car elle rentre à plus de 22 heures à cause de son train ! « J’ai acheté une salade mais je l’ai oubliée dans le frigo ». Wagon-bar, donc ? « Les trains ne proposent ni nourriture ni boisson en ce moment », Covid-19 oblige…

Agathe Auproux partage ainsi son désespoir sur Insta. Elle a faim. Elle a soif, aussi… Et la SNCF ne l’aide pas. Car le personnel de bord distribue des bouteilles d’eau… les plus petites qui existent.

Agathe Auproux raconte son horrible voyage en TGV sur Instagram !
Agathe Auproux raconte son horrible voyage en TGV sur Instagram !

Agathe Auproux : son très long voyage en TGV

Un constat terrible s’impose donc : elle ne mangera, ni ne boira pas avant très tard… Elle en rajoute aussi une couche. « D’après les derniers calculs de l’Insee, nous en sommes à 7h07 de train pour 1,3 gorgée d’eau. » 

Dur dur de rejoindre Paris, donc… Mais le pire reste à venir ! Car si Agathe Auproux avait prévu « un bon dîner devant TopChef avec des personnes parmi celles que je préfère dans le monde », c’est raté !

Un retour à Paris sans amis, donc. Top Chef tombe à l’eau aussi… Et sa soirée finit sous les eaux avec ! Car un déluge s’abat sur la capitale. La journaliste doit donc se contenter d’un retour chez elle tout triste…

Entre la pluie, les grêles et la faim. Comble du comble, son chat est aussi resté dans le Sud. Seule, fatiguée et affamée, Agathe Auproux a donc fini par rentrer chez elle… Mais quelle galère !