fbpx
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux: elle a failli faire un geste radical pendant son cancer !

Agathe Auproux est guérie de son cancer ! Elle se confie sur cette période difficile sa vie à ses fans qui pour certains sont encore dans le combat !

Agathe Auproux est guérie de son cancer ! Elle se confie sur cette période de sa vie à ses fans qui pour certains sont encore dans le combat !

Agathe Auproux a combattu son cancer. La jeune femme en profite donc pour discuter avec ses fans de ces moments difficile. Elle se confie sur un geste radical qu’elle a failli avoir pendant son cancer !

Agathe Auproux est une chroniqueuse incontournable de l’émission Touche Pas à Mon Poste. En quelques années, la jeune femme a réussi à se faire une place de choix autour de la table de Cyril Hanouna.

Il y a quelques mois maintenant, la jeune femme annonçait à ses fans être atteint d’un cancer. Suite à ça, Agathe Auproux a reçu un nombre incalculable de message de soutien de la part de fans. Ce qui lui a fait énormément de bien pendant une période aussi difficile. Elle partageait alors sur les réseaux sociaux les différentes étapes de son combat contre le cancer et des incommodités qui vont avec.

Agathe Auproux explique le geste radical qu’elle aurait pu faire !

Agathe Auproux perdait ses cheveux suite à la chimiothérapie. Mais pour contrer cela, la jeune femme s’était affichée avec une magnifique perruque bleue qui lui allait à ravir. Lorsqu’elle a annoncé être guérie, Agathe Auproux a donc vu ses cheveux repousser petit-à-petit, une grande victoire pour elle. 

En effet, elle a failli avoir un geste radical pendant son cancer, qu’elle explique aujourd’hui a une fan. Une abonnée lui demandait : « Je ne sais pas comment tu as pu supporter ça, moi j’ai une chute de cheveux catastrophique à cause de mon anémie, je n’en peux plu ». La chroniqueuse de Touche Pas à Mon Poste lui a alors répondu : « Non, mais la perte de cheveux est littéralement insupportable. C’est l’un des signes visibles de la maladie, a-t-elle répondu. C’est ce qui me rendait le plus malheureuse et me mettait le plus en colère. Souvent, j’ai pété un câble et songé à tout raser, surtout sur la fin. ».