fbpx
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux énervée contre une infirmière: elle réagit sur Instagram !

Agathe Auproux énervée contre une infirmière elle réagit sur Instagram !
Partager
Partager sur Facebook

Agathe Auproux lâche un coup de gueule contre une infirmière sur son réseau social Instagram. La jeune femme est aussi guérie son cancer !

Agathe Auproux n’aime pas qu’on la prenne de haut. Encore moins lorsqu’il s’agit de ses problèmes de santé. Alors qu’elle vient d’annoncer qu’elle est guérie de son cancer, elle doit maintenant faire retirer son cathéter. Sauf que la cicatrice faite par celui-ci lance un gros débat sur Instagram. Une infirmière s’en mêle ce qui énerve la journaliste. Cette dernière ne manque pas de lui répondre de manière plutôt cash.

Six mois de lutte contre le cancer. Une longue et éprouvante chimiothérapie. Pour une finalité heureuse ! Agathe Auproux a vaincu son cancer. Elle annonce la totale rémission de son lymphome. Tous le monde est très content pour elle. En revanche, sur Instagram, sa cicatrice fait polémique.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Agathe Auproux (@agatheauproux) le

Agathe Auproux : son coup de gueule

Le dimanche 30 juin 2019, Agathe Auproux reçoit un message très étonnant d’une internaute. Ce jour-là, l’ex chroniqueuse de Touche pas à mon poste publie une photo d’elle en débardeur. Son cathéter était donc visible. Une femme alors commente : « Par contre, comment ça se fait que tu as une si grande cicatrice ? Je suis infirmière et des PAC, j’en vois tous les jours, ça ne donne pas ce rendu. »

Vexée, Agathe Auproux lui répond alors : « Mdr sympa votre pote. Dieu merci je n’ai croisé que des infirmières ultraprofessionnelles, pleines de tact et d’empathie. » La chroniqueuse de Balance ton post cherche alors des photos sur internet qui souffrent du même cancer et qui elles aussi ont une cicatrice à cause d’un cathéter. La journaliste re-commente alors : « Du coup, je suis allée sur Instagram en voir d’autres, et on a toutes le même. »

Delà, une autre infirmière s’en mêle, mais apaise la jeune femme comme en témoigne ce message. « Après, je ne suis pas bien grosse, j’ai la peau très fine, très sensible. On ne marque pas tous de la même façon. Mais c’est déjà assez compliqué à accepter sans qu’une infirmière vienne me dire : ‘Euh j’en vois tous les jours et j’en ai jamais vu avec une aussi grosse, de cicatrice.’ Yes merci l’experte, c’est cool. » Point final.