fbpx
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux s’affiche en femme fatale sur Instagram !

Agathe Auproux s'affiche en femme fatale sur Instagram !
Partager
Partager sur Facebook

Sur son compte Instagram, Agathe Auproux a partagé une nouvelle photo où elle s'est affichée en vrai efemme fatale !

Le mardi 16 avril, Agathe Auproux a posté un cliché sur son compte Instagram où elle a pris la pose dans les escaliers au restaurant Swan Miami. En effet, il y a quelques jours elle s’est rendue dans la ville pour la campagne de la marque de vêtements Sloggi.

Sur son cliché, la belle brune est apparue vêtue d’un pantalon en simili cuir, d’un chemisier en soi et d’escarpins. Comme toujours, elle n’a pas manqué de faire preuve d’humour dans la légende de son cliché. En effet, elle a écrit : « quand je descends les marches qui mènent jusqu’à ton cœur mdr ».

Une phrase qui n’a pas manqué de faire rire ses fans qui sont toujours autant fan de ses petits commentaires bien placés et bien accordés avec ses publications ! Avec sa photo, Agathe Auproux a aussi récolté plus de 44 500 « j’aime ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Agathe Auproux (@agatheauproux) le

Agathe Auproux traitée différemment depuis son cancer ?

Le dimanche 14 avril, Agathe Auproux a répondu à un internaute qui lui demandait si elle avait l’impression que les gens la traitent différemment depuis qu’ils étaient au courant pour sa maladie. Elle a alors répondu très sincèrement : » Non ! Mais parce que moi-même je n’agis pas ni ne vis différemment.

Agathe Auproux a poursuivi : « Le cancer ne me définit pas. Après c’est vrai que la maladie a permis à certaines personnes autour de moi de briller par leur soutien, leur justesse, leur présente, leurs qualités. Ca permet de voir qui t’aime vraiment je crois. Qui est foncièrement bon ».

Elle a aussi conclu : « C’est un excellent révélateur. Et je suis hyper émue et touchée d’avoir constaté ça. Après certains se sont révélés dans l’autre sens aussi. Pas à la hauteur, très auto-centrés. Mais c’est bien ». Une réponse assez claire et très honnête de la part de la chroniqueuse de Touche pas à mon poste.