fbpx
Buzz
Partager sur

Agathe Auproux achète sa première perruque après 6 mois de chimio

Partager
Partager sur Facebook

Agathe Auproux se bat contre le cancer depuis plusieurs mois maintenant. Elle a confié qu'elle allait acheter sa première perruque !

Agathe Auproux tient le coup face à son cancer. Après plus de six mois de chimiothérapie, la chroniqueuse de Balance ton Post a confié qu’elle allait s’acheter une perruque. MCE vous en dit plus.

En effet Agathe Auproux a annoncé il y a plusieurs mois qu’elle soufrait d’un cancer, d’un lymphome plus précisément. Elle avait partagé cette triste nouvelle sur Instagram et avait ému l’ensemble de ses abonnés. Six mois après le début de sa chimiothérapie la jeune femme a décidé d’aller acheter sa première perruque. Et elle a posté cela en story Instagram. Elle a même mis le nom du compte où elle allait acheté sa perruque.

En cas de cancer et avec la chimiothérapie, les personnes affectées perdent leur cheveux. Et cela peut-être très complexant notamment pour Agathe Auproux qui passe à la télé devant des millions de téléspectateurs. En espérant que cela va lui permette de continuer sa vie et de continuer à se battre contre son cancer grâce à son traitement.

Agathe Auproux se confie sur son lourd traitement

En effet la jolie brune a décidé de s’expliquer à ses fans sur son compte Instagram. Elle subit depuis de long mois un traitement, une chimiothérapie pour lutter contre son lymphome. Elle a quand même tenu à mettre les choses au clair et à expliqué que ce n’est pas tous les jours faciles.

Dans son message elle explique ce qu’elle doit subir au quotidien mais malgré tout cela elle garde le sourire. Elle a posté ce message après avoir subi sa «11e séance de chimiothérapie aujourd’hui». «Le traitement se passe bien, toujours, mais plus il avance plus il est dur à supporter. Je suis impatiente et il m’arrive d’être insupportable, en colère. Hier soir j’étais en colère contre mon corps, contre les cheveux qu’il me reste, contre le monde entier. Insupportable vraiment, injuste, dure. Avant de redevenir adorable bien entendu lol. La dernière ligne droite est toujours la pire, non ?», a-t-elle écrit en légende de son post Instagram.

Elle a également confié qu’elle était heureuse d’aider des gens qui souffraient de maladie. Le fait d’en parler publiquement a dû permettre à certains d’aller mieux. «Je réalise (toujours avec étonnement) que j’ai aidé beaucoup de personnes en parlant publiquement du cancer. Et si un seul d’entre vous se sent un tout petit mieux dans sa vie grâce à ça, je suis la plus heureuse du monde. J’essaie de répondre à vos questions quand je le peux avec transparence. Je sais que vous en avez beaucoup. Pas uniquement me concernant mais vous concernant vous, vos pathologies, votre rapport à la maladie. C’est terrifiant, tabou. J’essaie de faire en sorte que ce ne soit plus ni l’un ni l’autre, au moins ici», a continué Agathe Auproux.

En tout cas ce cancer a fait prendre conscience à Agathe Auproux que «La vie est courte, et précieuse. (…) Essayez de la passer auprès de gens que vous aimez, qui vous aiment, à faire des choses belles, qui vous font du bien, et à faire le bien, autant que possible. J’essaie. Le chemin est encore long».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Agathe Auproux (@agatheauproux) le