fbpx
Buzz
Partager sur

Affaire Johnny Hallyday: grâce aux royalties, Laeticia Hallyday a déjà touché 1,8 million d’euros !

Affaire Johnny Hallyday: grâce aux royalties, Laeticia Hallyday a déjà touché 1,8 million d'euros !
Partager
Partager sur Facebook

Laeticia Hallyday a pu toucher la somme très importante de 1,8 millions d'euros grâce aux royalties dans l'affaire de Jonny Hallyday !

C’est une nouvelle annoncée par le magazine Closer qui fera surement sensation sur la Toile. En effet, dans leur nouveau numéro qui est paru aujourd’hui, ces derniers ont confié que Laeticia Hallyday avait touché 1,8 millions d’euros. Cette dernière lui est venue des royalties de l’affaire de Johnny Hallyday. C’est à dire un paiement qui doit avoir lieu de manière régulière. En échange d’un droit d’exploitation. Ou d’un droit d’usage d’un service.

Pour rappel, la jeune femme a perdu sa première bataille contre les enfants du chanteur. A savoir Laura Smet et David Hallyday. Ces derniers ont effectivement appris que leur Johnny Hallyday les avait déshérités en Amérique. Le frère et la soeur ont donc décidé de le contester. Et par conséquence la fratrie a assigné en justice Laeticia Hallyday mais aussi ses filles, en France. Il y a quelques jours, la justice a donc décidé que le lieu de résidence du chanteur était en France.

Laeticia Hallyday pourrait voir sa part baissée à 25 %

Suite à cette décision, Laeticia Hallyday a décidé de faire appel. Mais depuis que ces nombreuses procédures judiciaires ont vu le jour, cette dernière a touché beaucoup d’argent. Le tribunal de Nanterre avait pourtant gelé 37,5 % des royalties. La veuve a tout de même pu bénéficier des 62,5 % restants. Le tout en sachant que ses filles bénéficiaient aussi de 25 % et de 18,75 %. Toujours d’après Closer, c’est la société Born Rocker qui a réglé cette somme qui pourrait bien lui être enlevée.

D’après le tribunal de Nanterre elle pourrait voir sa part réduite à 25 % au lieu des 100 % prévu. Et décidé par Johnny Hallyday. L’avocat de Laeticia Hallyday, Maître Ardavan Amir-Aslani avait confié à Closer : « Je ne vous cache pas ma stupéfaction. Pour ne pas dire ma consternation, au vu de cette décision. Au profit des éléments fallacieux de la partie adverse on a écarté les éléments factuels ». Laeticia Hallyday et ses filles restent donc à nouveau dans l’attente concernant le testament du rockeur.