fbpx
Buzz
Partager sur

Adil Rami veut se venger de Pamela Anderson: « Elle va le payer » !

Adil Rami veut se venger de Pamela Anderson:
Partager
Partager sur Facebook

Adil Rami ne cautionne pas les accusations que tient Pamela Anderson, son ex compagne, à son encontre et ne compte pas se laisser faire

Depuis le 25 juin Adil Rami est dans la tourmente. En effet, son ex petit amie Pamela Anderson a rendu publique leur rupture. Et on peut dire que cette dernière a créé la polémique. Dans un long message Instagram, elle accuse le joueur de l’OM d’infidélité. Il aurait en effet eu une double avec son ex Sidonie Biémont.

Mais Pamela Anderson accuse aussi Adil Rami de violences. Et cela le sportif ne l’accepte pas. Il reconnait son erreur. Mais ne supporte pas qu’on l’accuse de chose aussi grave. Et il s’était exprimé par la suite dans un communiqué. Selon lui, il « n’a jamais commis la moindre violence. Et n’a jamais de comportement brutal à l’encontre de Mme Anderson » et « dément les accusations mensongères proférées contre lui. Il se réserve le droit d’engager toute procédure afin de garder son intégrité et sa réputation ».

Adil Rami: Dans la tourmente

Ainsi, cette rupture passionne depuis quelques jours tous les médias. Tout d’abord parce qu’il s’agit de Pamela Anderson. Mais aussi puisqu’il s’agit d’Adil Rami. Ce dernier est bien loin désormais de son sacre de champion du monde de l’an dernier.

L’Équipe a alors décidé de se pencher sur ce cas improbable. La revue a alors retracé le déroulé de l’idylle de deux. Jusqu’au jour du 25 juin: jour du drame. Et de proches d’Adil Rami ont donc été approchés pour avoir des nouvelles de joueur. Ils se sont confiés sur sa réaction à chaud.

Après le scandale, le sportif a déclaré: « Elle m’a traîné dans la boue, elle va le payer. » Mais ce que le proche rajoute, c’est que Pamela se doutait de sa relation. Il a ainsi déclaré: : « Pendant longtemps, elle a fermé les yeux sur ce sujet. Ça l’arrangeait bien. Mais tout le monde savait qu’Adil revoyait Sidonie. Ne serait-ce que par rapport aux enfants. »