fbpx
Buzz
Partager sur

A$AP Rocky: le témoignage glaçant de sa victime !

A$AP Rocky sorti de prison: avez-vous vu la vidéo de la bagarre en Suède ?

A$AP Rocky est toujours incarcéré dans une prison de suite. Sa victime témoigne le coeur lourd, il raconte l'enfer qu'il a vécu.

A$AP Rocky est dans un sacré bourbier. Le mardi 30 juillet, le rappeur passe pour la première fois devant la justice suédoise. Placé en détention à Stockholm depuis le 3 juillet, 27 jours donc de galère et d’oubli. Le chanteur plaide non coupable, c’est l’avocat Slobodan Jovicic qui se charge de son dossier. Le chef d’accusation retenu contre A$AP : « agression ayant causé une blessure corporelle. »

Si la justice décide de condamner A$AP Rocky, il encourt jusqu’à deux ans de prison. Le rappeur assiste donc en direct sur les bancs de l’accusé au témoignage de sa victime. Victime qui avait été emmenée à l’hôpital et avait eu besoin de points de suture. Alors forcément, tout l’univers Rap se sent concerné.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PRETTY FLACKO (@asaprocky) le

A$AP Rocky se dit « non coupable »

La première journée de procès est éprouvante. Plusieurs vidéos de l’altercation se diffusent dans la salle d’audience. La tension est donc très palpable. Mustafa Jafari, la victime, passe aussi à la barre. Il revient sur la soirée, la bagarre, il montre aussi ses blessures et cicatrices au juge et jurés. Il raconte que 4 personnes l’ont frappées. « Deux [d’entre elles] ont essayé de me couper avec du verre » explique aussi le réfugié afghan.

Âgé de 19 ans à peine, Mustafa Jafari a eu peur ce soir là. 4 jours après la bagarre, les autorités suédoises arrête A$AP Rocky et lui demandent sa version des faits. Car dans une vidéo, on remarque que l’artiste était bel et bien là. Et surtout qu’il jette un homme à terre. Habillé en sweat blanc et short vert, ça ne fait aucun doute. Ensuite, plusieurs personnes de l’entourage du rappeur balancent des coups au jeune afghan.

Avant d’être interpellé, A$AP Rocky raconte sa version des faits. Et il publie même deux vidéos qui montrent que Mustafa Jafari harcèle le rappeur et son entourage pendant plusieurs minutes. La maman de l’artiste, Renee, est présente pour soutenir son fils le première jour d’audience. Aux États-Unis, plusieurs personnalités (telles que Kim Kardashian et Kanye West) se mobilisent aussi pour lui venir en aide. Mais la justice va trancher…