fbpx
Buzz
Partager sur

A$AP Rocky en prison: la Suède requiert 6 mois d’emprisonnement !

A$AP Rocky remis en liberté: le rappeur peut rentrer aux Etats-Unis en attendant le verdict !
Partager
Partager sur Facebook

A$AP Rocky risque plusieurs mois de prison pour s'être battu en Suède. Les procureurs ne croient pas son argument de légitime défense.

A$AP Rocky est toujours en plein procès pour « agression » en Suède. Pour ce chef d’accusation, il pourrait se voir condamné à une peine pouvant aller jusqu’à deux ans de prison. Mais on apprend aujourd’hui que s’il est reconnu coupable, ce ne sera probablement pas si long: le parquet Suédois réclame une peine de six à dix d’emprisonnement maximum.

Le procureur suédois, Daniel Suneson, est convaincu que l’emprisonnement est la seule issue pour A$SAP Rocky. Il s’est en effet exclamé : « Je ne vois pas comment l’on pourrait discuter d’autre chose que de la prison ». Et ce, par ce qu’en plus du fait que le rappeur ait pris part à une bagarre, il semblerait que des bouteilles en verre aient été utilisées lors de l’altercation.

Le conseil a aussi rejetté l’argument de légitime défense avancé par A$AP Rocky. Ses détracteurs pensent que si la star s’était vraiment sentie en danger, son garde du corps aurait pu contacter la police ou qu’il aurait pu demander de l’aide à des clients d’un restaurant situé à proximité.

Même Donald Trump ne peut rien faire pour éviter qu’A$AP Rocky aille en prison

En effet, il y quelques heures, Donald Trump a de nouveau tenté d’aider A$AP Rocky en «exigeant que Rocky et les autres membres de son équipage actuellement placés en garde à vue soient relâchés dans un hôtel». Le président aurait alors envoyé une lettre aux procureurs. Mais ce fût un échec ! Celui-ci a rejeté cette demande. Un porte-parole de des procureurs en a d’ailleurs profité pour déclarer qu’aucun pays n’avait jamais fait ce genre de demande auparavant.

Cela fait suite au témoignage de Rocky d’hier, au cours duquel il a décrit Jafari. L’homme de 19 ans avec qui l’altercation a eu lieu : « Il était sans peur. Ses yeux étaient très étranges, il s’est approché d’un grand garde du corps. Il nous a posé des questions auxquelles il savait que nous ne pouvions pas répondre. On aurait dit qu’il se droguait. »

On espère alors que le célèbre rappeur va vite revenir de Suède et ainsi, s’émanciper de ces « fuc**** problems ».