fbpx
Buzz
Partager sur

A$AP Rocky évite Donald Trump: la Maison Blanche voit rouge !

A$AP Rocky évite Donald Trump: la Maison Blanche voit rouge !

A$AP Rocky est retourné aux USA il y a quelques semaines maintenant. Il se fait très discret et n'hésite pas à éviter la Maison Blanche !

A$AP Rocky a fait parler de lui cette année. Le rappeur a éviter de justesse la prison en Suède suite à une bagarre dans les rues de Stockholm. De retour aux Etats-Unis, le rappeur se fait discret, et se permet même de ghoster la Maison Blanche ! 

Il y a quelques semaines, le rappeur A$AP Rocky était au coeur de toutes les discussions. La raison ? Suite à une bagarre dans les rues de Stockholm, le rappeur a été placé en garde à vue. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Cette dernière a été prolongé et le rappeur a ensuite été placé en détention provisoire.

En effet, la justice Suédoise est très stricte et A$AP Rocky en a fait les frais. En attendant son jugement, le rappeur a du resté derrière les barreaux suédois. Il risquait alors 4 mois de prison ferme. Le parquet suédois ne voulait pas laisser sortir le rappeur de peur qu’il ne revienne jamais se présenter pour son jugement.

C’est alors que des célébrités comme Kim Kardashian ou encore Drake se sont mobilisés auprès du gouvernement suédois pour faire sortir A$AP Rocky. Toutes les demandes ont été refusées.

A$AP Rocky de retour aux USA évite la Maison Blanche

Mais, le rappeur a pu compter sur un soutien de taille. Celui du président des États-Unis, Donald Trump. Ce dernier a plaidé pendant de longues heures la cause du rappeur auprès du premier ministre suédois. Sans succès.

Le 14 août, le jugement d’A$AP Rocky a été rendu et le rappeur a donc été libéré. De retour aux USA, le rappeur se fait très discret depuis quelques semaines. ll se permet même d’éviter complètement la Maison Blanche et n’a pas remercier Trump pour son soutien. Il faut croire que le rappeur ne soutient pas du tout la politique de Donald Trump et donc par conséquent, n’a pas envie de sympathiser avec le président.