fbpx
Buzz
Partager sur

6ix9ine: Bloods, prison et Covid-19, zoom sur les invraisemblables aventures du rappeur ! [DOSSIER]

6ix9ine: bloods, prison et covid-19, zoom sur les invraisemblables aventures du rappeur !

6ix9ine enchaîne les mésaventures. Après un passage en cellule, il sort de prison grâce au Covid-19. Zoom sur sa ce personnage très atypique.

On peut le dire, 6ix9ine mène une vie plutôt atypique. Menacé par son gang, repêché de prison grâce au Covid-19… Le jeune rappeur en prend plein son matricule. MCE TV vous dit tout de A à Z.

6ix9ine, Tekashi 69 ou bien Daniel Hernandez de son vrai nom. Le rappeur de Brooklyn cumule les alias, mais pas que.

À tout juste 23 ans, il semble mener une vie pour le moins rocambolesque. Entre sa carrière musicale et son appartenance à un gang, 6ix9ine vit à cent à l’heure.

Même si ses actes et ses décisions ne font pas l’unanimité, y compris au sein de son propre gang. Traité de « poucave », menacé de mort, le jeune Daniel Hernandez ne s’est pas fait que des amis.

D’autant que le jeune caïd de Brooklyn a aussi fait escale en prison. Ce, malgré ses soucis de santé.

Trafic, racket, détention d’armes et même détournement de mineur… Les chefs d’accusation sont légion. Quant à sa cote, c’est la dégringolade.

Après être passé par la case prison, le jeune artiste controversé a toutefois pu sortir plus tôt… Tout ça grâce au Covid-19.

Un parcours en dents de scie, donc, pour notre jeune rappeur. MCE TV décrypte pour vous les aventures invraisemblables de 6ix9ine.

6ix9ine: Bloods, prison et Covid-19, zoom sur les invraisemblables aventures du rappeur !
6ix9ine: Bloods, prison et Covid-19, zoom sur les invraisemblables aventures du rappeur !

6ix9ine et les Bloods: entre musique, rivalité et déboires avec son gang

Daniel Hernandez a vécu le plus clair de son temps près de Brooklyn. Rappeur dans l’âme, il entame une carrière dans la musique, inspiré par Notorious B.I.G, Tupac ou encore 50Cent.

Une carrière musicale qui sera toutefois entachée par sa personnalité controversée. Ce, malgré ses 300 millions de vues sur YouTube et ses 80 millions d’écoutes sur Spotify.

Il faut aussi dire qu’il ne s’est pas fait que des amis, depuis le début de sa carrière. Parmi ses haters, on retrouve Chief Kieff, qui l’accuse même du meurtre de son cousin, ou encore Trippie Redd, qui l’accuse de pédophilie !

Dès son jeune âge, il touche à la drogue et rejoint un gang : les Nine Trey Bloods. Un gang sanglant et pour le moins mystérieux.

D’après certains, son appartenance-même au sein du groupe est un tissu de mensonges. Pourtant, ça n’a pas empêché le rappeur de balancer.

Depuis ses démêlés avec la justice, 6ix9ine a la réputation d’être une « snitch », une balance. Eh oui, celui-ci a divulgué aux autorités le nom de d’autres membres du gang.

D’après les dires de 6ix9ine, une autre figure du show-biz, et non des moindres, appartient à ce gang. Il ne s’agit nul autre que de Cardi B.

 

 

6ix9ine incarcéré: il balance les Bloods et utilise le Covid-19 pour se sortir de prison

Voilà près d’un an que 6ix9ine a été mis en examen. Le rappeur aux cheveux multicolores est alors accusé d’agression sexuelle, mais pas seulement.

Il encourt encore jusqu’à 37 ans de prison, pour les 17 chefs d’accusation qu’il a sur le dos. En 2015, Tekashi avait déjà été inculpé pour détournement de mineur.

Cette fois-ci, le caïd doit répondre de ses actes, notamment au sein de son gang, les Nine Trey Bloods. Un procès qui devient « ridicule » selon la juge en charge de l’affaire…

Il en a profité pour retourner sa veste et faire tomber les membres de son gang. Ce qui lui vaudra donc ce surnom de « poucave » et d’intouchable, parce qu’il a collaboré avec la police.

Il a même dénoncé son propre ami, Kooda B, mais aussi Shotti, le patron du label de Tekashi 69. Une stratégie qui lui permettra donc de s’en sortir.

Eh oui, le témoignage des « snitch » vaut de l’or pour le FBI. Quand une personne décide de balancer tous ses compères, il est très difficile pour tous les autres de plaider non coupable…

Grâce au témoignage du rappeur arc-en-ciel, Shotti a donc dû plaider coupable. Mais ça n’est pas tout.

Si Tekashi devait purger sa peine en août prochain, le Covid-19 lui a permis de sortir plus tôt que prévu. Eh oui, 6ix9ine traîne des soucis de santé.

Son asthme fait donc de lui une personne à risque, sachant que les normes d’hygiène en prison laissent à désirer… Ainsi, il purgera le reste sa peine à domicile, assigné à résidence.

 

 

Tekashi libéré: entre troll, provocation et auto-promo sur les réseaux sociaux

À peine « libéré » de prison, 6ix9ine en profite pour fanfaronner sur les réseaux sociaux. Pour le coup, sa tactique a bien fonctionné.

Sur sa page Instagram, il empoche alors près de 700 000 abonnés de plus depuis sa sortie de prison. De vraies pépites pour rebooster sa carrière.

Eh oui, Tekashi semble vouloir se remettre au boulot. Il prouve alors qu’il est de retour au business, avec sa langue bien acérée.

S’il en prend plein son grade et qu’on le traite de balance un peu partout, la « snitch » des Bloods n’en a que faire. Mieux, il en joue et se dit fier d’être une « poucave ».

Entre le troll et la provoc, il n’y a qu’un petit pas. Il se tourne alors en auto-dérision et se complaît dans son rôle de « balance ».

Même s’il ne fait pas l’unanimité, d’autres artistes ont quand même pris sa défense. À commencer par Akon, qui a dit qu’il venait d’une « génération qui n’a pas vraiment d’éthique morale ».

Ceci dit, qu’on parle de lui, cela semble être du pain béni. Eh oui, le rappeur obsédé par le nombre 69 préparerait non pas un mais deux albums !

D’après une récente rumeur, l’artiste aurait déjà signé un contrat à près de 10 millions de dollars avec 10k Projects. Reste à voir s’il ne s’agit que de rumeurs ou non.

Certains diront toutefois que le rappeur n’a plus de crédibilité. Pourtant, sa libération choc lui offre une seconde cote de popularité.

De son côté, sa petite-amie a elle aussi teasé son come-back. « Votre Roi est de retour », a-t-elle dit sur Instagram.

6ix9ine profitera-t-il de ce nouveau succès ? Affaire à suivre…