fbpx
Buzz
Partager sur

Ouzbékistan : Une compagnie aérienne pèse ses passagers

Ouzbékistan : Une compagnie aérienne pèse ses passagers

La compagnie aérienne Uzbekistan Airlines annonce avoir mis en place la pesée des passagers avant leur montée à bord de l'appareil pour des raisons de "sécurité aérienne".

Pour quelques kilos… Jeudi dernier, dans un communiqué, Uzbekistan Airlines, la compagnie aérienne nationale de l’Ouzbékistan, ex-république soviétique d’Asie centrale, a annoncé avoir mis en place la pesée de ses passagers avant leur montée à bord de l‘avion. Désormais, chaque passager sera pesé avec ses bagages à mains, afin de respecter les normes de sécurité aérienne internationales.

La pesée pour assurer la sécurité aérienne

« Selon la réglementation de l’Association internationale du transport aérien (IATA), les compagnies sont obligées de peser les passagers avec les bagages à main pour assurer la sécurité aérienne. » a déclaré la compagnie ouzbèke. Cependant, l’IATA nie l’établissement de cette règle mais précise, via son porte-parole joint par CNN : « Toutes les compagnies aériennes ont mis en place des règles concernant le calcul de la charge, du poids et de l’équilibre de leurs avions. Ces règles sont soumises aux règles et aux règlements de leur autorité nationale de l’aviation »

Uzbekistan Airlines s’est défendue de toute atteinte à la vie privée et a assuré que les données sur le poids de ses passagers ne seront pas associées à leurs noms. « L’enregistrement du poids ne comprendra que la catégorie du passager correspondant (par exemple homme/femme/enfant). Comme pour le reste, la pleine confidentialité des résultats est garantie »  précise la compagnie à la télévision américaine.

Après la polémique, la compagnie a retiré son communiqué

Face à l’emballement médiatique en Ouzbékistan et à l’international, la compagnie aérienne a vite retiré le communiqué de son site internet. Dernièrement, en 2012, c’est Samoa Airlines qui avait annoncé établir une grille tarifaire en fonction du poids des passagers. Le tout, pour lutter contre le taux important d’obésité dans le pays. Des compagnies philippines, qui utilisent des avions à hélices, demandent aussi à peser les passagers, invoquant la sécurité aérienne.