fbpx
Buzz
Partager sur

ONPC: Yann Moix, ses confidences sur sa violente rupture amoureuse !

ONPC: Yann Moix, ses confidences sur sa violente rupture amoureuse !
Partager
Partager sur Facebook

Alors qu'il officie actuellement dans « ONPC », Yann Moix a fait des confidences sur sa violente rupture amoureuse

Ce début d’année a été marqué par le retour de l’émission ONPC. Le programme de France 2 a réservé de belles surprises pour la rentrée. Ainsi, Yan Moix a pris la place d’Aymeric Caron dans l’émission.

Après des débuts jugés plutôt réussis par Laurent Ruquier, Yann Moix a fait quelques confidences sur sa dernière rupture amoureuse. Et si pour certains, il aurait été difficile de s’en remettre, ce n’est pas vraiment le cas de Yann Moix. En couple depuis trois ans avec une certaine Marie-Pierre, une jeune femme d’origine coréenne, Yann Moix a vécu une rupture plutôt complexe.

Le chroniqueur d’ONPC évoque sa dernière rupture

Tandis qu’il officie aujourd’hui dans ONPC, Yann Moix a évoqué sa violente rupture amoureuse : « Je suis resté trois ans avec elle. Elle avait deux enfants. Au moment où ils sont venus vivre chez moi, j’ai paniqué, précise-t-il au magazine M. Je n’ai jamais été père de ma vie. Je vis seul. Devant la réalité réelle, comme dirait Charles Péguy, j’ai craqué et je lui ai dit : ‘Ca va pas être possible’. Ce qui a suffi à créer un chaos irréversible qui m’a fait perdre cette jeune femme. » a-t-il confié.

En juin dernier, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Une simple lettre d’amour, il évoquait déjà cette séparation pour le magazine Gala : « J’ai la maladie inverse de celle qui consiste à moisir pensant 6 mois sur une relation qui ne veut plus de vous. La rupture amoureuse me laisse indifférent. J’ai une mons­trueuse capacité à tourner la page. Au contraire, ça me rend joyeux, je ressens une libé­ra­tion. Ça m’est arrivé il y a un mois et demi, j’ai pris cela comme une superbe nouvelle : plus aucun être humain ne me bouchait l’avenir ! » a-t-il révélé à nos confrères.

Crédit photo : katibin.fr