Buzz
Partager sur

On n’est pas couché: Yann Moix confie « la rupture amoureuse me laisse indifférent » !

On n’est pas couché: Yann Moix confie « la rupture amoureuse me laisse indifférent » !
Partager
Partager sur Facebook

A l'occasion de la sortie de son nouveau livre, le futur chroniqueur de « On n'est pas couché » a fait quelques confidences sur les relations amoureuses

En pleine promotion pour son dernier roman Une simple lettre d’amour, Yann Moix multiplie les déclarations chocs. Celui qui remplacera Aymeric Caron dans On n’est pas couché à la rentrée prochaine, a fait quelques confidences sur les relations amoureuses, le thème abordé dans on livre.

Yann Moix se confie sur les relations amoureuses

Lors d’une interview pour le magazine Voici, Yann Moix avait confié : « Je ne supporte pas le mensonge, j’ai fait une longue thérapie pour ça. J’en ai eu marre de multiplier les rencontres où j’appuyais sur le même bouton tous les soirs pour séduire. Désormais, je ne dis plus : ‘Je vais t’épouser ma chérie, tu es la plus belle’, mais ‘On ne fondera pas de famille, je ne serai jamais fidèle, mais on peut partir faire un tour du monde ensemble… »

Avant d’ajouter : « Je ne sais pas trop ce qu’est le sentiment amoureux, disons que je me passionne pour autrui. Je ne suis pas un multiplicateur de corps humains, mais de rencontres profondes. »

Le rupture le laisse indifférent

Interrogé dernièrement par Gala, le future chroniqueur de On n’est pas couché, a révélé que la rupture amoureuse le laisse complétement indifférent : « J’ai la maladie inverse de celle qui consiste à moisir pensant 6 mois sur une relation qui ne veut plus de vous. La rupture amoureuse me laisse indifférent. J’ai une mons­trueuse capacité à tourner la page. Au contraire, ça me rend joyeux, je ressens une libé­ra­tion. Ça m’est arrivé il y a un mois et demi, j’ai pris cela comme une superbe nouvelle : plus aucun être humain ne me bouchait l’avenir ! » conclu-t-il.

En attendant, Yann Moix prépare son arrivée dans l’émission de Laurent Ruquier. L’écrivain a souhaité prévenir les futurs invités du programme de France 2 : « y’en a qui vont morfler.»

Crédit Photo : closermag.fr