fbpx
Buzz
Partager sur

On n’est pas couché: Léa Salamé évoque ses débuts « j’avais mal au bide »

On n’est pas couché: Léa Salamé évoque ses débuts « j’avais mal au bide »

léa Salamé a évoqué ses débuts dans l'émission « On n’est pas couché ». Très stressée, elle avait certains craintes

Depuis quelques mois, Léa Salamé a pris place aux cotés d’Aymeric Caron dans l’émission On n’est pas couché. Celle qui a remplacé Natacha Pologny a su se démarquer et devenir une figure emblématique du programme. Si la jeune femme semble très à l’aise, ce n’était pas le cas au début.

Léa Salamé était très stressée

Lors d’une interview accordée au magazine Télé Poche, elle est revenue sur ses débuts dans l’émission et a révélé ne pas jouer un personnage : Jusqu’à Noël, c’était comme si je passais mon bac tous les samedis. J’avais mal au bide avant chaque enregistrement. Depuis le début de l’année je commence à prendre du plaisir a-t-elle avoué à nos confrères.

Très stressée, elle avait de véritables craintes a occuper cette place tant convoitée J’avais peur de vider la salle. Or c’est la meilleure année en part d’audience, ça m’a rassuré. Je craignais aussi de jouer un personnage. Aujourd’hui, je peux dire que je ne me suis pas travestie. […] Au bout de six mois, je ne me sens pas polémiste, mais journaliste. a-t-elle confié.

Une polémique autour de Léa Salamé dans On est pas couché

Si la journaliste a charmé le public, elle reste la cible de critiques. Tandis qu’elle s’est faite draguer par Fabrice Luchini, elle a été vivement critiquée concernant son avis sur la musique et les artistes invités dans l’émission de Laurent Ruquier.

Mais la jeune femme a avoué que ce n’était pas son domaine de prédilection : La partie politique est celle qui me convient le plus, c’est vrai. Quant à ma légitimité à juger une chanson, une pièce de théâtre ou un livre, ça a été la grande question avec d’accepter la proposition de Laurent Ruquier. Aujourd’hui, je me la pose moins. a-t-elle révélé.

Crédit photo : linternaute.com