fbpx
Buzz
Partager sur

On n’est pas couché: Yann Moix prévient les futurs invités « y’en a qui vont morfler »

On n'est pas couché: Yann Moix prévient les futurs invités « y'en a qui vont morfler »

Le successeur d'Aymeric Caron dans « On n’est pas couché » a fait quelques confidences sur son rôle dans l'émission. Il a également tenu à prévenir les futurs invités

Pour la rentrée, l’émission On n’est pas couché va subir quelques transformations. Tandis que Léa Salamé va conserver son poste de chroniqueuse, Aymeric Caron quitte le programme de France 2 et va être remplacer par Yann Moix. Alors que le départ du célèbre chroniqueur a provoqué la stupéfaction auprès du public de l’émission, son remplaçant s’annonce redoutable.

Yann Moix prévient ses futurs invités

Lors d’une interview accordée au Technikart, le successeur d’Aymeric Caron a expliqué son rôle dans l’émission de Laurent Ruquier sur France 2 et comment il comptait se démarquer de son prédécesseur : « J’irai faire le strict inverse de ce qu’aurait fait un Nicolas Bedos ayant eu le poste, confie l’auteur de Naissance. Je n’y serai pas pour parler ni de mes goûts ni de moi. Je lirai les bouquins des essayistes et des politiques avec une acuité démentielle, et je ne les lâcherai pas » a-t-il confié.

Avant d’ajouter avec véhémence : « Je vais me défouler sur les essais de manière très tenace et pointue, y’en a qui vont morfler! et m’assouplir quand vont venir les créateurs, même s’ils ne sont pas bons. »

Yann Moix, décidé à se démarquer dans On n’est pas couché

Si il n’a pas la langue dans sa poche, Yann Moix compte bien se démarquer à l’instar d’Eric Naulleau et Eric Zemmour qui ont enflammé le plateau il y a quelques années. Connu pour son franc-parler et ses prises de position parfois extrêmes, l’écrivain de 47 ans entend bien resté fidèle à sa réputation.

Tandis qu’Aymeric Caron n’a pas marqué les esprits selon Enora Malagré qui l’a clashé il y a quelques semaines, Yann Moix compte bien changer la donne. L’écrivain risque donc de se faire de nombreux ennemis dans l’univers médiatique. En tout cas le futur chroniqueur de France 2 est sur la bonne voie.

Crédit photo : leplus.nouvelobs.com