fbpx
Buzz
Partager sur

On n’est pas couché : Françoise Hardy flingue l’album de Louane Emera !

On n’est pas couché : Françoise Hardy flingue l’album de Louane Emera !

Alors que Louane Emera était l'invitée de l'émission « On n’est pas couché », Françoise Hardy a clashé le nouvel album de la jeune chanteuse

Après avoir fait la tournée des médias afin de promouvoir son nouvel album, Louane Emera est passée sur le plateau de On n’est pas couché. L’occasion pour la jeune femme de se confier sur son nouvel album intitulé Chambre 12. Un album qui raconte l’histoire de la jeune femme de 18 ans. Si cet opus a déjà séduit les internautes, ce n’est pas le cas de Françoise Hardy qui a clashé l’album.

Françoise Hardy critique l’album

Dans On n’est pas couché, Françoise Hardy n’a pas hésité a critiqué l’album de celle qui a révélé être bananophobe dans C à Vous. En effet, selon elle certains titres sont un peu répétitifs J’ai écouté son album. J’ai beaucoup aimé la première chanson. Mais je trouve que dans l’ensemble, les musiques sont un peu répétitivesa-t-elle déclaré.

Avant d’ajouter J’ai eu l’impression que c’était la même personne qui les avait toutes faites. Mais apparemment non, d’après ce que vous dites, lance l’interprète de Comment te dire adieu ? Je trouve qu’un album a plus à gagner en étant un peu plus varié musicalement. Mais sinon c’est très bien.

Louane Emera évoque les Césars dans On est pas couché

Louane Emera est également revenue sur la cérémonie des Césars ou elle a reçu le prix du meilleur espoir féminin pour son rôle dans le film La Famille Bélier Je n’avais pas préparé de discours, mais j’avais des bribes de phrases. Parce que je n’y croyais pas du tout. Aux Prix Lumières, je n’y croyais pas non plus et ça avait marché. J’avais l’air un peu idiote quand même. a confié Louane.

Avant d’évoquer ses futurs projets Je touche mon rêve du bout des doigts et je ne peux pas tout arrêter maintenant en me disant : ça prendra aussi bien dans trois mois. Je n’en suis pas sûre. Mais ça ne veut pas dire que je ne vais pas le faire l’année prochaine ou l’année suivante.

Crédit Photo : closermag.fr