fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla, Amélie Neten, Anaïs Camizuli, Aurélie (LMET)… Top 10 des phrases cultes de la télé-réalité !

Nabilla, Amélie Neten, Anaïs Camizuli, Aurélie (LMET)... Top 10 des phrases cultes de la télé-réalité !

Nabilla, Amélie Neten, les candidats de télé-réalité sont des plus surprenants d’année en année. De leurs clashes, leurs coups de gueule ou simplement leurs plus profondes réflexions naissent quelques pépites. Pour votre plus grand plaisir, petit retour sur leurs plus belles punchlines

Depuis le début des années 2 000 les candidats de la télé-réalité comme Amélie Neten, Nabilla (sans conteste la plus grande lyriciste) nous offrent les plus belles perles de la langue française. Après vous avoir fait découvrir Amélie Neten, Nabilla ou encore Ayem avec 50 ans de plus, (re)découvrez leurs perles dans la langue de Molière.

Commençons par la bible des punchline : Secret Story. L’émission que la plupart des Français attendent chaque année, sait recruter des candidats aux phrases cultes et improbables.

Anaïs Camizuli, reine du ring des clashs, on la connait pour ses coups de gueule mais on s’en souvient surtout pour son : Bisous de nous. Phrase moult fois reprise sur les selfies des français. Oui, oui même toi qui nie en secret.

La belle Ayem n’y échappe pas non plus. La bourreau des coeurs de Secret Story 5, avait la réplique facile et parfois méchante face à ses colocataires. Notamment face à la fragile Morgane qui avait subi ses foudres et s’était pris un : Tu m’indiffères ma petite… Les filles comme toi, dans la rue, je ne leur donne même pas l’heure.

N’oublions pas Amélie Neten, et oui, la belge à la grande gueule à commencer dans Secret Story 4 avant Les Anges. Rappelez-vous de ses clashs quotidiens. À toujours élever la voix, plus haut que celle de ses équipiers Amélie devenait la reine des pépites comme son : Tu ne me traites pas de ta gueule, ça va !.

Mais la palme de la phrase culte dans Secret Story revient quand même à La Voix avec son incontournable : C’est tout, pour le moment.

Les marseillais, ou le jackpot des punchline de la télé-réalité

Loin devant les Ch’tis, les Marseillais ont un vocabulaire bien à eux qui fait rire la France entière. Depuis la saison 1 on les connaît pour leur unanime : Y en assez, fraté.

Mais certains se différencient, comme Aurélie (LMET) avec son j’ai pas le temps tant répété lors du tournage de l’émission qui a inspiré l’artiste pour son prochain single : Fast life.

Nabilla : la plus grande lyriciste des anges de la téléréalité

Si l’on devait citer le plus grand poète des Anges toutes saisons confondues Nabilla remporterait un prix. La bimbo sulfureuse n’a pas la langue dans sa poche, à tel point qu’elle a suscité un buzz avec par exemple son : Allô ! Non mais, allô quoi ! T’es une fille et t’as pas de shampoing !!! Allô ? Allô ?. Une pépite qui a donné naissance à son propre dynastie show : Allô Nabilla sur NRJ12.

Souvenez-vous des petits problèmes de Nabilla avec les cours d’histoire, en témoigne cette phrase : La guerre mondiale de 78. Oui parce que pour ceux qui ne le savent toujours pas c’était la Guerre Froide à cette période.

Parce que Nabilla, est bien plus qu’une candidate de télé-réalité elle avait beaucoup de mal avec la vie en communauté à Miami. On s’en souvient car : les aigles ne volent pas avec les pigeons. Et pour ceux et celles qui sont nostalgiques du couple formé par Nabilla et Thomas, découvrez leurs derniers clichés Instagram ensemble en cliquant ici.

Allez, bisous de nous #Anaïs, c’est tout, pour le moment #lavoix. On vous aime comme la lune aime le soleil #lîledelatentation, parce la nuit porte sommeil #lamourestaveugle. Nous on est dans notre jacuzzi et vous dans votre jalousie #Eddy.

B.G.A.

Photo DR @amelienetenofficiel Instagram