fbpx
Buzz
Partager sur

Zaz: Charles Consigny la recadre violemment dans On n’est pas couché !

Zaz: Charles Consigny la recadre violemment dans On n'est pas couché !

Zaz était sur le plateau d'On n'est pas couché sur France 2, samedi 17 novembre. Et elle a fait quelque chose que Charles Consigny n'a pas apprécié !

La chanteuse Zaz sort très prochainement son quatrième embué. Pour l’occasion elle était invitée sur le plateau de Laurent Ruquier dans On n’est pas couché. Mais malheureusement Charles Consigny l’a recadré car elle l’a tutoyé. MCE vous en dit plus.

Zaz dans l’embarras

En effet la chanteuse française Zaz sort son quatrième album, intitulé L’Effet Miroir. Elle était donc invitée sur le plateau d’On n’est pas couché avec les chroniqueurs de Laurent Ruquier, sur France 2. Mais voilà Zaz n’a pas pu s’empêcher de tutoyer les chroniqueurs, samedi 17 novembre. Sa venue sur le plateau a donc provoquer quelques échanges plutôt houleux avec Charles Consigny. En effet ce denier évoquait à un moment les a priori de son entourage sur l’artiste jugé « gaucho ».

Du coup Zaz a tenté de répliquer à plusieurs reprises mais d’une manière qui n’a pas plus à Charles Consigny. Elle essayait donc de l’interrompre en le tutoyant. Et cette familarité n’a pas vraiment plu au chroniqueur qui a alors répliqué et qui a remit en place.

« Alors d’abord, vous me tutoyez alors qu’on ne se connaît pas ! Ça fait peut-être partie de ce qui agace… ! », a réagit Charles Consigny. Mais il a jouté à la fin pour adoucir la conversation un « Je plaisante ». Mais Zaz n’a pas semblé le moins du monde offusqué par cette remarque.

Zaz ne prend plus les critiques personnellement

« C’est pour cela que j’ai appelé cet album L’Effet miroir. Parce que finalement, tout ce qu’on regarde du monde, ce n’est qu’à travers nos filtres… », a expliqué Zaz. « Tout ce que tu vas adorer ou détester, c’est parce que ça résonne avec toi , que ça te parle de toi et de ton histoire. », a t-elle renchérit en utilisant le tutoiement.

Mais l’échange entre la chanteuse et le chroniqueur ont continué et ils en ont par la suite rigolé. Elle a commencé à le taquiner en vouvoyant Christine Angot, puis en lançant « Tu veux un câlin ? » au chroniqueur. Charles Consigny a alors répliqué avec humour, en employant lui le vouvoiement: « hommage à la pluralité de l’autre » y compris « dans les familles, entre la mère et ses enfants »,a t-il conclu très sereinement.