fbpx
Buzz
Partager sur

Yann Barthès: André Bercoff le clashe après ses propos contre Trump !

Yann Barthès: André Bercoff le clashe après ses propos contre Trump !

André Bercoff s'en est pris viollement à Yann Barthès après que ce dernier est insulté Donald Trump dans l'émission Quotidien !

Après le coup de gueule de Yann Barthès, André Bercoff a réagi sur les réseaux sociaux. Il s’emporte contre l’animateur de Quotidien. MCE vous en dit plus.

Yann Barthès n’a pas mâché ses mots face à Trump

En effet Yann Barthès semblait donc très en forme dans l’émission de Quotidien, vendredi 9 novembre 2018. A l’occasion de la venue de Donald Trump à Paris pour les 100 ans de l’Armistice, l’animateur a dit ce qu’il pensait du président américain, sans langue de bois.
«Vous n’êtes pas le bienvenu dans ce pays!», a déclaré Yann Barthès. Mais bien entendu il ne s’est pas arrêté là. «Go and f*** yourself», a ensuite lâché le présentateur à l’issue d’un sketch plutôt piquant sur le magnat de l’immobilier.

Un fois lancé Yann Barthès a donc continué à clasher le président des Etats-Unis: «Le candidat Trump était drôle, le président ne l’est pas». Avant de poursuivre: «Je voudrais commencer par une éventualité, celle que Donald Trump nous regarde», a déclaré Yann Barthès au début. «Hey! Salut toi! Bienvenue sur TMC ! Mon nom est Y… Sean», a-t-il alors lancé, renommant les chroniqueurs et invités présents sur le plateau.
Non sans ironie Yann Barthès a donc taclé violemment le président.
«Ici nous sommes des stars du porno français. On aime beaucoup ce que vous faites depuis le début», a-t-il ajouté. Il a également diffusé une séquence constituée d’images tournant en ridicule le président américain.

André Bercoff s’en prend à Yann Barthès

En effet suite à cela, André Bercoff, journaliste et écrivain, a choisi de s’emparer de ses réseaux sociaux et de s’en prendre à Yann Barthès. Et il a poussé un grand coup de gueule il faut le dire, avec un langage assez vulgaire.

André Bercoff a donc tout simplement répondu à Yann Barthès dans un tweet. Et il n’a pas mis les manières en tou cas.

« Donc, un bouffon aux hormones, niché dans son préservatif cathodique, rote un « Va te faire foutre » à #Trump. Classe. Audace. Resistranse de Jeannot Moulin à vents. Le courage d’un bas du cul qui se prend pour un gland du Bien. En 2018, les tranchées sont caniveaux. @Qofficiel », a-t-il écrit.

Au moins c’est dit !