fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Cyril Hanouna se confie sur le départ de Camille Combal « Il avait besoin de prendre son envol » !

TPMP: Cyril Hanouna se confie sur le départ de Camille Combal « Il avait besoin de prendre son envol » !

Le présentateur de Touche Pas à Mon Poste, Cyril Hanouna a fait quelques confidences concernant le départ du chroniqueur Camille Combal !

Dans une interview accordée à Télé Loisirs, Cyril Hanouna a évoqué le départ d’un chroniqueur phare de Touche pas à mon poste : Camille Combal. Ce dernier a fait sa toute dernière émission le jeudi 14 Juin avant de tirer un trait définitif sur le groupe Canal+. Ce dernier a été embauché par TF1, ce qui n’est pas vraiment au goût du présentateur. Il n’a d’ailleurs pas hésité à partager sa méfiance face à cette nouvelle.

Cyril Hanouna : Camille Combal « va nous manquer »

Cyril Hanouna a confié à Télé Loisirs concernant Camille Combal : « Avant tout, je voudrais dire qu’il a fait six années exceptionnelles. Je l’ai eu encore au téléphone ce matin. Et c’est toujours mon ami. » Le présentateur de TPMP a confié que le chroniqueur devait « prendre son envol ». Et qu’il s’avait qu’un jour ou l’autre il finirait par partir. « Je suis fier de tous les projets que nous avons menés ensemble. (…) Il va nous manquer » a expliqué Cyril Hanouna.

Baba a aussi ajouté qu’il aurait préféré que Camille Combal « aille ailleurs que sur TF1. Ce ne sont pas mes amis. Ils me mettent beaucoup de bâtons dans les roues. Ils ont été incorrects avec moi et m’ont trahi ».

Cyril Hanouna se confie sur le directeur des programmes de TF1

« Camille Combal, je m’étais battu pour le faire rentrer à C8. Car Ara Aprikian n’était pas chaud » a aussi poursuivi l’homme. Ajoutant que maintenant Ara Aprikian veut Camille Combal et « Vincent Lagaf’ c’est pareil. Comme son émission Strike a cartonné sur C8, Ara Aprikian a d’un seul coup repris contact avec lui alors qu’il ne lui donnait plus de nouvelles. Ce n’est pas fair-play ». Ajoutant aussi que si le directeur de TF1 voulait l’appeler, Cyril répondrait pour s’expliquer.