fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Yann Moix regrette ses propos selon Cyril Hanouna !

TPMP: Yann Moix regrette ses propos selon Cyril Hanouna ! grande

Après ses propos jugés « anti-flics », Yann Moix a souhaité réagir. Cyril Hanouna dévoile leur échange de messages dans TPMP !

Durant l’émission de TPMP de ce Lundi 24 Septembre, Cyril Hanouna dévoile des sms échangés avec Yann Moix. Il revient donc sur ses propos tenus Samedi soir dans l’émission les Terriens du Samedi. MCE vous en dit plus !

Des propos tenus par Yann Moix jugés « anti-flics »

L’incident s’est donc produit samedi soir dans Les Terriens du Samedi. Thierry Ardisson, présentateur, a organisé un débat : « Policiers contre Voyous : Pourquoi la peur a-t-elle changé de camp ? ». Frédéric Ploquin, auteur d’un livre qui confirme cette idée, était présent sur le plateau. Mais aussi Yann Moix, et deux autres invités représentants la Police Nationale.

Très vite, le débat s’est enflammé. « Si vous venez dire ici que les policiers ont peur, vous savez que la faiblesse attise la haine. Vous savez très bien que dire que vous chiez dans votre froc alors que vous faites un métier qui devrait prendre en compte cette peur », a commencé Yann Moix.

Des propos forts, qu’il a poursuivi par « La peur au ventre, vous n’avez pas les co****** d’aller dans les endroits dangereux ». Ces mots ont bien évidemment mené à une petite altercation avec les autres invités. Ils ont aussi choqués beaucoup de téléspectateurs.

Yann Moix a donc décidé de revenir sur ses propos. Dans l’émission de TPMP du lundi 24 Septembre, Cyril Hanouna a dévoilé des SMS échangés avec lui. « Je sais que les policiers sont souvent abandonnés par les politiques » a-t-il écrit. Il essaie tant bien que mal de justifier cet incident.

Le CSA réagit aux propos de Yann Moix

Après la diffusion des Terriens du samedi, le syndicat Alternative Police CFDT a immédiatement réagit. En effet, dans un communiqué de presse, ils ont indiqués avoir saisi le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Ils dénoncent les « propos ignominieux » tenus par Yann Moix. Et ajoutent aussi : « Ces déclarations à vomir n’incitent pas les plus jeunes, à une heure de grande écoute, à respecter les policiers ». L’ensemble des forces de l’ordre semblent révoltées. Cette malheureuse histoire risque de ne pas s’arrêter là. Affaire à suivre…

M. Ordioni