fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: les véritables raisons de l’absence d’Agathe Auproux

TPMP : les véritables raisons de l’absence d’Agathe Auproux

Très souvent médiatisée, quand Agathe Auproux s’absente on le remarque ! Des rumeurs ont naturellement circulé sur le fait qu’elle aurait certainement abandonné l’émission.

Depuis des jours Agathe Auproux n’a pas montré son nez sur C8. Les téléspectateurs habitués de l’émission se sont inquiétés et ont réagis sur twitter et sur les autres réseaux sociaux de l’absence de la belle brune.

Agathe Auproux : Elle a une vie elle aussi !

Depuis le 12 mars la jeune femme est absente, effectivement elle a d’autre préoccupations. Toute sa vie ne tourne pas autour de TPMP. Elle animait cette semaine une émission sur OKLM intitulé « Temps mort ». Elle nous a aussi annoncé qu’elle travaillait à la publication d’un nouveau blog. On a hâte !

Pas d’inquiétudes Agathe Auproux va revenir, mais à partir de mercredi 21 mars. Et elle sera également en plateau jeudi pour le prime de la vérité ou elle répondra aux questions des téléspectateurs.

Car en effet la jolie brune a exceptionnellement demandé son mardi soir pour assurer son déménagement. Elle l’a annoncé sur son twitter. Au final elle est comme nous, elle pose des jours pour déménager. Elle n’est pas si loin de notre réalité malgré l’engouement qu’on lui porte.Elle semble avoir les pieds sur terre et paraît simple mine de rien.

Une absence remarquée

Arrivée en février 2017, Agathe Auproux a pris une place conséquente dans l’émission. Elle génère énormément de réaction et de tweets de la part des internautes au sujet de ce qu’elle fait ou ne fait pas.

On peut parler notamment du tweet concernant « Zone interdite » sur lequel bon nombre de personnes ont rétorqués. C’était un tweet critique envers l’émission qui lui a attiré les foudres de certains internautes et qui n’a pas manqué de lui faire de la pub au passage.

Elle est devenue une figure clé de l’émission de Cyril Hanouna. Et sa notoriété ne cesse de croître. Elle apporte un vent frais sur le plateau et on se l’arrache de plus en plus.