fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Titoff finit torse nu en direct sur C8 !

TPMP: Titoff finit torse nu en direct sur C8 !
Partager
Partager sur Facebook

Alors que Titoff était sur le plateau de TPMP (Touche pas à mon poste), l'humoriste français a finit torse nu en direct !

Vendredi 1er décembre dernier, sur le plateau de TPMP (Touche pas à mon poste), Titoff a donc finit l’émission torse nu. L’acteur français a en effet perdu à un des jeux inventés par Cyril Hanouna et n’avait pas d’autre choix. MCE TV vous donne tous les détails !

Titoff perd à un jeu et finit torse nu !

Ce vendredi 1er décembre, Titoff a donc offert son tee-shirt à une autre chroniqueuse présente sur le plateau de TPMP (Touche pas à mon poste). La raison ? L’humoriste a perdu aux fléchettes face à cette chroniqueuse inconnue lors d’une partie de fléchettes organisée par le présentateur.

Titoff n’a donc pas pu échapper aux divers jeux imaginés par Cyril Hanouna. Confronté à une chroniqueuse anonyme, Rachel, lors d’une partie de fléchette, l’acteur a donc perdu. En cas de victoire, la jeune femme a choisi de porter son dévolu sur le tee-shirt de Titoff. Tout démarrait bien pour lui puisque Rachel avait des difficultés à viser juste. Mais ensuite, le comédien français a fait pire qu’elle. Il n’a donc pas tardé à retirer son tee-shirt ! Et, finalement, la jeune femme était plutôt gênée, je sachant pas quoi faire du vêtement.

Retirer le haut en direct est une formalité pour Titoff. L’acteur français a déjà montré ses fesses sur Instagram l’été dernier. Sans plus attendre, on vous laisse découvrir cette séquence qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Touche pas à mon poste de retour le vendredi soir !

L’acteur était bien en direct de C8 ce vendredi. En effet, Cyril Hanouna a décidé de remettre son programme le vendredi soir, alors que celui-ci avait été remplacé par Family Battle. Seulement, le vendredi, il ne s’agit pas d’un TPMP (Touche pas à mon poste traditionnel). En effet, en plus des chroniqueurs habituels, des anonymes accompagnent aussi celui que l’on appelle parfois « le roi du PAF ».