fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Rachid Arhab blessé par son conseil de classe après s’être fait dézin­guer !

TPMP: Rachid Arhab blessé par son conseil de classe après d'être fait dézin­guer !

Alors que le chroniqueur de TPMP, Rachid Arhab, est passé par le conseil de classe, il semblerait qu'il ait été véritablement blessé par les remarques !

Ce mercredi 22 novembre, le nouveau chroniqueur de TPMP (Touche pas à mon poste), Rachid Arhab, a véritablement subit son premier conseil de classe. Il semblerait qu’il ait été particulièrement blessé puisque le lendemain, il décide de réagir sur Twitter. MCE TV vous donne tous les détails !

Rachid Arhab passe son premier conseil de classe dans TPMP !

Comme souvent, les chroniqueurs de TPMP (Touche pas à mon poste) doivent passer par l’étape « conseil de classe ». En effet, plusieurs fois par an, les membres de l’équipe sont ainsi jugés et notés par les autres acteurs de l’émission.

Ce mercredi 22 novembre, c’était donc au tour de Rachid Arhab. Il s’agissait alors du premier conseil de classe du tout nouveau chroniqueur. Et apparemment, il s’en souviendra longtemps ! En effet, l’ex-journaliste de France 2 passé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a été vivement critiqué par ses collègues. Si Isabelle Morini-Bosc a été tendre avec son camarade, Gilles Verdez et Jean-Luc Lemoine ont été bien plus acerbes.

Rachid Arhab a été notamment critiqué pour son trop long phrasé ainsi que ses discours trop pointilleux. On lui reproche aussi de prendre trop de notes pendant l’émission. Alors que les critiques pleuvaient de toutes part, le journaliste semblait particulièrement gêné par la séquence.

Rachid Arhab va bientôt quitter TPMP ?

A la fin du conseil, Rachid Arhab a d’ailleurs laissé entendre qu’il ne savait toujours pas s’il serait de retour dans TPMP (Touche pas à mon poste) en janvier 2018.

Sur Twitter, il a aussi retweeté les messages de téléspectateurs laissant entendre que la critique avait été trop sévère. Il a également donné quelques conseils à son collègue Maxime Guény.