fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Pierre Ménès clashe la France Insoumise « c’est une bande de beuglards »

TPMP: Pierre Ménès clashe la France Insoumise

Sur le plateau de TPMP Pierre Ménès s’en est violemment pris au mouvement des Insoumis, qualifiant ses membres de "beuglards" !

On peut dire que le nouveau chroniqueur de l’édition 2017 de l’émission de Cyril Hanouna n’a pas sa langue dans sa poche. Le spécialiste de football, Pierre Ménès, n’hésite pas à s’en prendre aux membres de la France Insoumise sur le plateau de TPMP ce lundi 9 octobre. MCE TV vous donne tous les détails !

Pierre Ménès n’est pas très ami avec les Insoumis !

Décidément, Pierre Ménès ne semble pas être très ami avec les membres du parti politique de Jean-Luc Mélenchon. En effet, il y a quelques semaines déjà, le nouveau chroniqueur de Cyril Hanouna s’est attaqué à une des fortes têtes du parti : Raquel Garrido. La politicienne est aussi chroniqueuse au sein de l’émission de Thierry Ardisson, Les Terriens du dimanche. Et visiblement cela ne plaît pas beaucoup à Pierre Ménès.

En effet, plus les semaines passent et plus le chroniqueur de TPMP trouve qu’elle en fait trop et qu’elle dérape. Il a aussi reproché à la nouvelle chroniqueuse de Thierry Ardisson de ne dire que « des conneries », notamment en matière de football français.

Pierre Ménès s’en prend de nouveau au mouvement des Insoumis !

Mais, ce lundi 9 septembre, Pierre Ménès est allé plus loin. En effet, le chroniqueur s’est attaqué à tous les membres du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, il n’a ainsi pas hésité à les qualifiés de « beuglards ».

« Elle est à la France Insoumise, elle ne fait pas vraiment de la politique » a-t-il d’abord lâché à propos de Rachel Garrido, sous le regard ébahit de ses camarades. « Moi j’assume, c’est une bande de beuglards«  a-t-il ensuite surenchérit. Des propos qui lui ont valu de vifs reproches de la part de Gilles Verdez. De son côté, Cyril Hanouna n’a pas du tout validé les propos de son nouveau chroniqueur. Bien au contraire.