fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: les méthodes de la production de Mariés au premier regard révélées !

Vendredi, un ancien candidat anonyme de "Mariés au premier regard" a révélé les méthodes de la production sur TPMP.

Vendredi soir sur le plateau de TPMP, un ancien candidat a confié les méthodes étonnantes de la production de Mariés au premier regardMCE TV vous dit tout.

Actuellement, M6 diffuse la quatrième saison de Mariés au premier regard. Alors que l’émission fonctionne bien, les méthodes de la production créent alors une grosse polémique. Un ancien candidat du programme en a donc parlé. Il souhaite alors rester anonyme. C’est sur le plateau de TPMP qu’il a livré ses confidences dans un enregistrement audio.

L’homme âgé de 23 ans a donc critiqué les méthodes de recrutement de la production. Selon lui, elles sont très simplistes : « La production est venue vers moi via Facebook. On a ensuite échangé par téléphone. Ils m’ont dit que c’était une émission autour du mariage, pour remettre en avant les valeurs du mariage. Il y avait aussi des tests de compatibilité qui étaient faits avec des jeunes femmes. ».

L’équipe de TPMP n’en revient pas ! Abasourdis, Bernard Montiel et Fransesca Antoniotti crient donc au scandale.

L’équipe de TPMP sous le choc

Le chroniqueur Kévin Vatant confirme ce témoignage : « Je confirme ce qu’a dit ce jeune homme. J’ai un de mes amis qui a été aussi démarché. Cette fois-ci sur une application de rencontres, où on « switche » de gauche à droite. C’est typiquement les codes de la télé-réalité ! ».

Mais ce n’est pas tout ! Le jeune homme anonyme fait encore une révélation très choquante. En effet, comme tout travail mérite salaire, les candidats obtiennent donc une rémunération. Mais les sommes en jeu posent justement un gros problème. L’équipe de TPMP est donc sous le choc.

 « C’est 250 euros par jour de tournage. Puis 500 euros selon le nombre d’épisodes dans lesquels on reste. Donc vu qu’il y avait environ 3 ou 4 jours avant et après … Ça pouvait faire un joli pactole », affirme le candidat.

Twitter est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.