Buzz
Partager sur

TPMP: Matthieu Delormeau victime de harcèlement à l’école, il raconte

Partage
Partager sur Facebook

Ce mardi, Cyril Hanouna et son équipe on évoqué des cas de harcèlement scolaire dans TPMP. Matthieu Delormeau raconte sa propre histoire...

Ce mardi 4 Décembre, dans la chronique « Ça se débat », Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont donc évoqué le sujet du harcèlement scolaire. Le présentateur a ainsi interrogé son équipe sur leur propre vécu. Matthieu Delormeau victime de harcèlement au cour de son adolescence, a tenu à raconter son histoire…

MCE vous en dit plus.

Matthieu Delormeau victime de harcèlement scolaire: Il raconte son histoire…

Durant cette chronique, Cyril Hanouna a donc questionné son équipe et ses invités sur leur passé. Matthieu Delormeau a ainsi pris la parole. Le chroniqueur a particulièrement été touché par un portrait diffusé dans Sept à Huit sur TF1, ce dimanche 2 Décembre. L’histoire du petit Hugo, un jeune homme homosexuel victime de harcèlement dans son établissement scolaire.

Ce portrait a ainsi fait remonté quelques souvenirs à la surface pour Matthieu Delormeau. « Y a rien de plus méchant qu’un enfant. En pension, y avait les garçons d’un côté et les filles de l’autre. Quand vous êtes un garçon entre guillemets ‘un peu différent’, et que vous commencez à le comprendre (…) vous êtes seul. » a-t-il ainsi déclaré. Une période très difficile pour le chroniqueur…

Il parle de son homosexualité…

Matthieu Delormeau a donc été victime de harcèlement moral à ses 16 ans. Un harcèlement du à son homosexualité… « Quand vous êtes seul comme ça et qu’autour il n’y a que des garçons et que malheureusement vous faites l’erreur (…) d’en parler un peu et de se confier, et bien vous devenez évidemment la risée, vous devenez celui qui se fait insulter, celui qu’on met de côté, celui qui n’est pas vraiment un garçon », a-t-il poursuivi.

Le chroniqueur a également précisé qu’il n’a jamais subi de violences physiques durant ce triste épisode de sa vie. Mais la blessure reste tout autant douloureuse… Des années après, il en parle encore avec beaucoup d’émotion.