Buzz
Partager sur

TPMP: Matthieu Delormeau et Bernard Montiel énervés contre des lycéens

Partage
Partager sur Facebook

Des lycéennes étaient invitées sur TPMP pour débattre de la grève des lycées. Matthieu Delormeau et Bernard Montiel se sont emportés contre elles !

Le mouvement des « gilets jaunes » va se poursuivre encore samedi 8 décembre. Et les lycéens ont décidé eux aussi de s’ajouter au mouvement mais pour d’autres raisons notamment la réforme du lycée. Dans TPMP, mercredi 5 décembre, deux lycéennes étaient invitées pour parler des revendications des lycéens. Mais Matthieu Delormeau et Bernard Montiel ont vite été agacés par le récit des adolescentes et ont monté le ton ! MCE vous en dit plus.

Deux lycéennes sur le plateau de TPMP

En effet un débat plutôt houleux à eu lieu sur le plateau de TPMP, mercredi 5 décembre. Il tournait autour des manifestations des « gilets jaunes ». Cyril Hanouna a donc souhaité lors de ce débat, avoir deux lycéennes porte parole sur le plateau. Le but était qu’elles expliquent les revendications réelles des lycéens qui se mettent également en grève et bloquent leur lycées. « On est contre la réforme du bac 2021 » explique l’une d’elles. « Ça consiste à supprimer complètement les filières, et que les élèves en première choisissent trois matières dans un tronc commun et trois matières spécialisées et nous ce qu’on aime pas c’est que 90% des élèves ne savent pas ce qu’ils vont faire plus tard et ça les met dans un flou total parce que les spécialités sont complètement floues » ajoute-t-elle. Mais cela n’a pas semble beaucoup interpellé Matthieu Delormeau et Bernard Montiel. Ils ont d’ailleurs réagi très vivement contre les deux jeune filles.

Bernard Montiel et Matthieu Delormeau réagissent

De plus après avoir écouté les deux lycéennes, Bernard Montiel a très vite réagit au mouvement de grève des lycéens en le comparant à celui des « gilets jaunes ». « Je me pose la question est-ce à savoir que c’était malin de vous greffer sur la vraie misère des gens qui n’ont pas assez de fric pour finir le mois et vous vous rajoutez de la merde pour rien, je suis désolé même si je comprends vos revendications je trouve ça minable », dénonce-t-il. Mais les deux adolescentes réagissent très vite et contre attaque. « On a rajouté aucune merde je vois pas de quoi vous parlez, on a aucun rapport avec les gilets jaunes mais on les soutient ils se battent pour notre avenir » se défendent-elles.
C’est alors que Matthieu Delormeau met son grain de sel. « On a tous un truc à revendiquer dans ces cas là, dans nos vies il y a toujours un truc qui va pas » lance le chroniqueur.

Mais Cyril Hanouna ne semble pas du tout de l’avis de son chroniqueur. « Matthieu vous pouvez pas dire ‘on a tous un truc à revendiquer’, ici on est des privilégiés on va pas se mentir », lance t-il. « Elles ont peur pour leur avenir », conclut-il pour défendre les lycéennes. Pour clôturer le débat les deux jeunes filles ont tenu à mettre les choses au clair. « On a été invitées gentiment ici pour revendiquer le mécontentement des lycéens français » rappellent-t-elles devant Matthieu Delormeau et Bernard Montiel.