fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Laurent de Koh-Lanta lance un appel à l’aide sur le plateau !

TPMP: Laurent de Koh-Lanta lance un appel à l’aide sur le plateau !

Le candidat de Koh-Lanta, Laurent interpelle la production de l'émission d'aventure sur le plateau de TPMP. Voici la raison.

Laurent interpelle la production de Koh-Lanta sur le plateau de TPMP !  MCE TV vous dévoile tout.

Laurent, candidat de l’émission Koh-Lanta a quitté l’aventure vendredi dernier, le 6 novembre. Ce lundi 9, l’aventurier était invité sur le plateau de TPMP. 

Professeur d’histoire-géographie, il a profité de son passage chez Cyril Hanouna pour lancer à appel à l’aide. L’homme de 50 ans a été menacé de décapitation sur les réseaux sociaux.

Des menaces qui ne sont pas à prendre à la légère surtout après la mort de Samuel Paty. Le professeur porte donc plainte.

Mais il ne s’attendait pas à se retrouver exposé par un article du Parisien qui relate toute l’affaire. Ce lundi, il profite de son passage sur TPMP pour interpeller la production de Koh-Lanta sur un sujet qui lui tient à cœur.

TPMP: Laurent de Koh-Lanta lance un appel à l’aide sur le plateau !

L’invité de TPMP lance l’alerte

Laurent explique sur TPMP qu’il  a reçu un grand nombre de messages d’insultes et de menaces de mort sur les réseaux sociaux. Il profite alors de son apparition télévisée pour alerter la production de Koh-Lanta sur le manque d’encadrement psychologique après le jeu.

« J’aimerais bien qu’on n’attende pas qu’il y ait un suicide. » dit-il sur un ton grave. Il avoue tout de même qu’ils ont eu une « super psy » sur Koh-Lanta. Mais regrette que le soutien moral qu’il a reçu ses derniers jours était « un peu lointain ».

L’aveturier de Koh-Lanta se rassure tout de même en disant qu’à son âge avancé il a pu avoir du recul et garder de la distance par rapport à ce qui se passe. « Je ne pensais pas que ça pouvait me toucher autant. » confie-t-il alors sur le plateau de TPMP.

Pour lui d’autres candidats plus jeunes et moins préparés pourraient ne pas tenir le coup. Enfin, il recommande à la production de mettre en place « une formation aux réseaux sociaux un peu plus longue que 30 minutes ».