Buzz
Partager sur

TPMP: Kelly Vedovelli confie être insultée de « grosse » sur Twitter

Partager
Partager sur Facebook

Ce lundi 11 février, Cyril Hanouna et les chroniqueurs de TPMP ont évoqué le nouveau numéro d'Enquête Exclusive à propos de l'obésité.

M6 a diffusé ce dimanche un nouveau épisode d’Enquête Exclusive à propos de l’obésité en Chine. Touche pas à mon poste a donc débattu autour de l’obésité à la télévision française. Certains ont affirmé le fait qu’il y en avait. Kelly Vedovelli s’est même confiée à propos de son vécu. On vous dit tout ! 

TPMP: Un débat autour de la grossophobie à la télévision française

La télévision française est-elle grossophobe ? Christine Kelly l’affirme : « Oui, la télé est grossophobe, car elle n’aime pas les différences et elle reflète la société. »

Le débat a commencé du au nouveau numéro d’Enquête Exclusive consacré à l’obésité en Chine. Les chroniqueurs de TPMP ont donc débattu autour de la question.  La journaliste Isabelle Morini-Bosc a aussi évoqué le cas de Camille Cerf. « Regardez Camille Cerf qui avait un peu de cellulite, elle a été victimisée » explique-t-elle.

En effet, le nombre d’insultes grossophobes se multiplie de plus en plus. Or, elles semblent rarement banalisées.

TPMP: Kelly Vedovelli confie être insultée de « grosse » sur Twitter

Kelly Vedovelli est apparue dans TPMP en tant que DJette. Mais elle prend aussi part à certains débats de l’émission. Au sujet de la grossophobie, elle s’est d’ailleurs confiée.

« Depuis que je suis ici [dans TPMP], ça fait un an et demi que je me fais insultée tous les jours sur Twitter de « grosse » «  dévoile-t-elle. Des confidences qui ont surpris et choqué tout le monde. Mais il faut savoir, qu’elle n’est pas la seule à faire face à ce genre de propos. Vendredi soir dernier, aux Victoires de la musique, Louane en a aussi été victime. Alors qu’elle a fait son apparition sur scène pour interpréter son titre Midi sur Novembre , certains téléspectateurs se sont empressés d’aller sur les réseaux sociaux pour faire des remarques déplacées sur son poids.

On pouvait donc lire : « J’ai pris 8kg avec Comme j’aime », « Meuf arrête les Kinder » ou encore « c’est moi ou Louane a abusé lors des fêtes de fin d’année ». Oui, c’est toujours d’actualités…