Buzz
Partager sur

TPMP: Kaaris et Booba s’insultent au téléphone en plein direct !

TPMP: Kaaris et Booba s'insultent au téléphone en plein direct !
Partager
Partager sur Facebook

Booba et Kaaris n'en finissent plus de s'insulter. Et dernièrement ils l'ont fait sur le plateau de TPMP au téléphone. Kaaris était présent sur le plateau.

Tout le monde attend d’avoir la confirmation ou non du combat prévue entre Booba et Kaaris. Sur le plateau de TPMP, Kaaris était présent et a passé un coup de fil à son ennemi de toujours, Booba. Cyril Hanouna jouait les médiateurs. Mais les deux rappeurs n’ont pas pu s’empêcher de s’insulter mutuellement. MCE vous en dit plus.

Kaaris vs Booba: les clashs continuent

En effet rien ne semble aller en mieux du côté du clash entre Booba et Kaaris. Les deux hommes ont d’ailleurs connu un autre épisode houleux en direct sur TPMP. Alors que le rappeur de Sevran était présent il a voulu appeler le duc de Boulogne via Cyril Hanouna. Si l’octogone », le combat entre les deux rappeurs n’a pas encore été confirmé, il semblerait que les deux hommes soit chauds pour le faire. Après de multiples insultes sur les réseaux sociaux, les deux rappeurs s’en sont pris l’un à l’autre mais par téléphone tout simplement. Et Cyril Hanouna était censé faire l’arbitre du combat.
Mais pour le moment aucun contrait clair n’a encore été stipulé et c’est ce qu’attend avec impatience Booba. Il a donc interrogé son ennemi sur la nature du contrat. Kaaris lui a répondu plutôt durement:  » Il est dans ton c** frérot ! Tu sais où il est. Mets ta main là-bas et sors le, il est à l’intérieur ».

Booba réplique directement au téléphone

Même si Cyril Hanouna essayait tant bien que mal de lever le drapeau blanc, tout semble perdu. Booba a alors répondu à Baba: « Il n’y a pas d’enterrage de hache de guerre. Même s’il y a un contrat, même s’il y a un combat, ça ne sera pas enterré, il le sait très bien. Moi je veux le tabasser c’est tout, y a pas de hache de guerre, je veux le tabasser ». Kaaris a alors répondu: « Il y a un promoteur qui est venu me voir et qui m’a parlé d’un million d’euros. Maintenant certains termes ne m’allaient pas, je lui ai renvoyé. Tranquille. On est en train de faire le contrat avec mon avocat, tu vas le recevoir, t’inquiètes. ». Suite au prochain épisode !