fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Isabelle Morini-Bosc pète un plomb à cause du « Chocolat Gate » !

TPMP: Isabelle Morini-Bosc pète un plomb à cause du
Partager
Partager sur Facebook

Isabelle Morini-Bosc n'apprécie vraiment plus les blagues de TPMP. Découvrez dans la séquence suivante sa réaction au "Chocolat Gate"

On vous en parlait il y a peu, le plateau de TPMP s’est offert de nouveaux gadgets. Ces derniers destinés à faire des blagues aux chroniqueurs de l’équipe! Et on peut dire qu’ils ont pas manqué d’inventivité. Au plus grand plaisir de Cyril Hanouna!

En effet, TPMP a fait installer en face de chaque chroniqueur un propulseur. Cet engin est destiné à tirer à tout moment des serpentins, de la mousse à raser… Et même du chocolat! L’équipe en avait notamment fait les frais durant la venue de M Pokora sur le plateau.

Un jet de chocolat qui avait surprit tout le monde et énervé plus d’un! Une spectatrice était même tombé du décor en ayant essayé de l’éviter.

TPMP: Récidive avec le « Chocolat Gate »

Décidément, Cyril Hanouna ne se lasse pas de cette blague. Au plus grand regret D’Isabelle Morini-Bosc. En effet, c’est durant la rubrique « Le trésor des chroniqueurs » que tout a dérapé.

Cyril Hanouna dit alors au public de TPMP: « Ce soir je vous le dis, il n’y aura pas de chocolat en fin d’émission. Il y en aura en début d’émission! » Une annonce à laquelle tout le monde a paniqué tout de suite. Les chroniqueurs ont tenté d’éviter le chocolat. Mais en vain..

Et Isabelle Morini-Bosc n’a pas été loupée. En effet, on voit la chroniqueuse encore sous le choc avec le visage rempli de chocolat. Comme à son habitude Cyril Hanouna, s’échappe en moto pour éviter les représailles.
Le jet de chocolat a créer une véritable pagaille sur le plateau de TPMP. Les chroniqueurs ne réalisent pas bien ce qui vient de leur arriver. Et blagueuse, la régie passe en fond « Cho-cho-Chocolat » du tube Sexy, Raffinée.

Sauf que le son n’est pas si fort que ça. En effet, il ne permet pas de couvrir les hurlements d’Isabelle Morini-Bosc. Cette dernière crie « J’en ai marre ». Par conséquent, pas sûre qu’elle pardonne à TPMP cette fois-ci.